Un nouveau contexte arrive pour le forum et toutes les évolutions qui vont avez. En cas de volonté d'inscription merci de contacter le staff. A très vite...

Partagez | 
 

 Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 8:01

Quaco "Alastar" Hwesu

   
La fidélité est la forme la plus noble de la servitude

   


♦ Nom; Hwesu
♦ Prénoms; Quaco de naissance Alastar par choix
♦ Age; 166 ans en tout / 40 en tant qu’humain
♦ Lieu & Date de naissance; État du Mississipi en 1846
♦ Etat Civil; Célibataire...
♦ Groupe souhaité; werewolves
♦ Etude(s) ou Profession; Garde Forestier, second lieutenant de la meute de l’État de Washington
♦ Ascendance/Descendance; Personne...
♦ Vos pouvoirs; ceux de ma race...
♦ Ambitions; Prendre part à la révélation à venir, me montrer digne de la confiance de mon alpha...


   
Si tu devais te décrire tu dirais...

   
PHYSIQUE :

₪ Taille: 1 mètre 88
₪ Poids: 80 kilos
₪ Couleur et longueur des cheveux: rasés
₪ Couleur de peau: noire
₪ Couleur des yeux: marrons
₪ Style vestimentaire: selon les moments, pas de style défini
₪ Comment est votre loup:
Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
₪ Autre chose à nous faire savoir: non

SIGNES PARTICULIERS :

₪ Allergie(s): à l’argent
₪ Tatouages(s): plusieurs tatouages
₪ Cicatrice(s): quelques-unes sur le dos, à peine visible, résultat du fouet utilisé par mon propriétaire quand j’étais esclave
₪ Opération(s): néant
₪ Maladie(s): néant
₪ Piercing(s): néant
₪ Autre(s): non
CARACTÈRE :

• Fidèle
• Protecteur
• Juste
• Intègre
• Patient
• Calme
• Méthodique
• Mélomane averti

• Pointilleux
• Maniaque du rangement
• Rancunier
• Effronté parfois
• Jaloux
• Possessif
• Autoritaire
• Hyperactif

   
Et sinon? Tu as des choses intéressantes à nous raconter sur toi?


   

Angus Hopper

  Mon Alpha.

J'ai rejoint sa meute vers 1950. Il sait pouvoir compter sur moi. J'ai un profond respect pour l'homme qu'il est, pour sa façon de diriger la meute. Je suis son deuxième lieutenant depuis une vingtaine d'années maintenant et ma place me convient à la perfection.

Elara A. Le Kersezec

   Ma petite sirène.

Une rencontre hors du temps, hors de tout. La seule à avoir intéressée mon loup d'ailleurs. Des moments passés ensemble, je ne garde que le meilleur. Elara m'a initié à la musique classique, je lui ai fait découvrir les parcs nationaux.

Sa disparition m'a touché.

Eleonore Tremaine

   Une rencontre agréable.

Je l'ai croisé dans l’Olympic National Park durant une reconnaissance. Médecin de son état, native d'Aspen Creek, elle était à la recherche de plantes médicinales hors des sentiers battus.

Quelques sorties plus tard, je garde un excellent souvenir de cette rencontre. Et même si je n'ai jamais rien dit  au sujet de ma nature, je me doute bien que la jeune femme a du avoir des doutes à un moment ou à un autre.

Sage Carhardt

   L'amie.

Le bayou de la Nouvelle-Orléans en aurait des choses à dire concernant ma rencontre avec cette louve. Rien de croustillant cela dit. J'apprécie sa présence, mais rien de plus qu'une amitié solide et durable.

Je sais que je vais la retrouver à Aspen puisqu'elle y vit désormais. Il me tarde d'aller la saluer et de prendre de ses nouvelles.
 

Tamara Nejari

  Future protégée ?

D'elle, je ne connais que son envie de venir faire un reportage animalier. Jeune louve soumise, il va de soi que je compte bien veiller à son bien-être durant tout son séjour loin de sa meute.

Je dois la retrouver à Aspen pour finaliser son projet
   

   
Des fers à la liberté


Je suis né en 1848 dans une plantation de cannes à sucre. Je n’ai jamais connu ni ma mère, ni mon père. Comme tous les enfants d’esclaves, je n’étais rien pour le maître de la plantation. Une simple bouche inutile à nourrir avant que je ne devienne productif. Dès que je fus en âge de travailler, vers cinq ans, j’effectuais les tâches ménagères de base. Ma vie était, à l’époque, rythmée par la course du soleil. Je n’ai jamais été un enfant joyeux ou espiègle, juste un travailleur. Vers l’âge de dix ans, mon quotidien se résumait aux champs de plantation. C’est à cette époque que j’ai découvert ce qu’était le sexe, et comment le maître s’en servait pour asservir encore plus les femmes esclaves. Dire que cela me choquait aurait été mentir. De toute façon, tout le monde me disait qu’il était normal qe les choses se passent ainsi. Trop jeune pour comprendre la notion de viol, je faisais comme les autres, je détournais les yeux. Je m’efforçais de travailler correctement pour éviter les punitions. Ce qui était déjà une occupation à temps plein. Le travail était pénible, harassant. Les repas trop légers pour les travailleurs de force que nous étions, mais je m’en contentais comme bon nombre avant moi.

Les choses auraient pu en rester là, auraient du en rester là en fait s’il n’y avait pas eu Maggy. Sa peau claire, plus clair que la mienne, faisait d’elle une bâtarde. Bien que la fille du maître, elle ne disposait d’aucun avantage. Sa situation était même pire que la mienne puisque sa mère s’était laissé engrosser par le « patron » et n’avait rien fait pour se débarrasser du bébé. Elle avait deux ans de plus que moi et travaillait aussi aux champs. Belle comme un ange, il ne se passait pas une journée où ses chants nous accompagnaient lors de notre dur labeur. Est-ce parce qu’elle était la « fille » du maître, jolie à se faire damner un saint, ou simplement elle, je ne l’ai jamais réellement su. J’étais dans ma quinzième année quand « l’accident » arriva. Ses cris me sortirent de mon sommeil. Rapidement, je me dirigeais vers l’endroit d’où ils provenaient, passant outre l’interdiction de sortir de nos baraquements une fois la nuit tombée. Ils étaient plusieurs, d’autres esclaves, la violentant, la frappant aussi. Son visage avait été déformé sous les coups portés. L’arrivée du maître les arrêta. Pas pour longtemps malheureusement, notre propriétaire, visiblement bien content de se débarrasser de « sa fille » les laissa agir à leur guise. À leur départ, j’approchais doucement d’elle. Maggy n’avait plus rien d’humain, son visage ressemblait à une bouillie informe. Furieux, en colère après eux, après moi pour ne pas être intervenu, je demeurais avec elle jusqu’à la fin de son agonie. Une course folle à travers champs me mena aux frontières du domaine. Sans la moindre hésitation, conscient que je risquais la mort, je pris la fuite, courant droit devant moi durant toute la nuit. Les jours suivants, je les passais à me cacher tout en m’éloignant le plus possible de la plantation. Les hommes me cherchaient, je le savais. Ce n’est qu’après une dizaine de jours que j’arrivais devant une maison isolée, au jardin mal entretenu. Épuisé, j’allais me cacher dans un cabanon pour dormir quelques heures avant de repartir.

Je me réveillais, observé par une paire d’yeux déjà âgés. Miss Sophia, c’est ainsi que j’ai toujours appelé la vieille femme, commença par me proposer de quoi manger. Comme tous les blancs, elle savait que j’étais un esclave en fuite. Mais, au lieu de me dénoncer, elle me prit sous son aile. Seule depuis la mort de son mari, elle n’avait plus la force de s’occuper de leur grande maison. En échange de mon travail, elle me propose le gîte et le couvert. Conscient de la chance qui m’était offerte, j’acceptais. C’est ainsi que je rentrais à son service. Mais, elle fit bien plus que cela. Sous sa direction, j’appris à lire, à écrire, à compter aussi. Elle m’enseigna les mathématiques, la physique, les sciences liées à la terre. Je travaillais le matin dans la maison, les après-midi étant dévolus à l’enseignement. J’appris aussi à cuisiner, chose qui me sert bien désormais. Durant dix longues années, je restais à ses côtés. Elle m’initia à la musique, m’ouvrit au monde. Moi, l’esclave en fuite, j’avais conscience de la chance inespérée qui était mienne de pouvoir vivre à ses côtés. Sentant sa dernière heure arriver, elle me fit un cadeau inestimable : ma liberté. J’ignore comment elle est arrivée à le faire, mais son exécuteur testamentaire me remit mes papiers d’esclave affranchi le jour de son enterrement. Pour la première fois de ma vie, j’étais libre d’aller où bon me semblait sans avoir à craindre pour ma vie. Un petit pécule en poche, je pris la direction du nord, les états y étant plus favorables aux anciens esclaves.
   
Une existence à vivre pleinement


En cette année 1873, ma vie d’homme libre commençait. Pour pouvoir vivre, je travaillais comme manœuvre dans les exploitations qui voulaient bien m’embaucher pour quelques jours, juste de quoi me faire un peu d’argent et poursuivre ma route. Il me fallut presque cinq ans pour arriver à Seattle. Sur place, il ne me fallut pas longtemps pour trouver un emploi. Je devins docker au port. Quelques jours me suffirent pour trouver un logement, un appartement minuscule, mais je m’en contentais. J’avais un « chez moi ». Pour beaucoup, cela coule de source aujourd’hui, mais pas pour un ancien esclave à l’époque. Travaillant à la semaine, je profitais de mes moments de repos pour faire de longues randonnées dans l’Olympic National Park ou, plus rarement, dans le North Cascades National Park. C’est durant l’un de mes séjours dans le premier que ma vie prit un tournant inattendu.

Nous étions au début de l’hiver 1883, le froid se faisait de plus en plus présent en cette période. Ce matin-là, je m’étais levé de bon heure pour parcourir un maximum de chemin pendant qu’il faisait jour. Je longeais le cours d’eau Elwha depuis un peu plus d’une heure quand j’entendis le bruit distinct d’une personne tombant à l’eau. En fait de personne, il s’agissait d’un animal, d’un loup à première vue, qui semblait avoir bien du mal à regagner la berge. La chose me semblait surprenante vu que l’eau n’était pas si profonde que cela pour un animal. Sans me soucier du danger encouru, je plongeais pour aller l’aider. La tâche ne fut pas aisée, l’animal étant visiblement apeuré (du moins c’est ce que je pensais) et plus lourd que je ne l’avais supposé. Ce n’est qu’en le ramenant sur la rive que je remarquais qu’il était bien plus massif que n’aurait du l’être un loup. Sans demander son reste, je le vis s’éloigner. Un bon feu, une boisson chaude, des vêtements secs et j’oubliais rapidement ce sauvetage improvisé pour poursuivre ma route. Habitué à vivre à la dure, je montais un campement le soir venu pour y passer la nuit. Quelle ne fut pas ma surprise de voir le loup venir se coucher non loin. Je savais que c’était celui du matin sans pouvoir l’expliquer. Je passais une dizaine de jours dans le parc, le loup me rejoignant chaque soir et disparaissant au petit matin. J’en avais déduis qu’il devait protéger sa femelle ou sa meute. Et qu’il ne devait pas vouloir que j’approche de trop près des autres loups présents. La veille de mon départ, ce n’est pas le loup, mais un homme qui se présenta à mon bivouac. Jeune, la trentaine, blanc, il s’installa comme le faisait le loup, demeurant silencieux durant un long moment. Son regard sur moi aurait du me mettre mal à l’aise, mais je ne le prenais pas comme une menace. Je finis par lui dire qu’il occupait la place d’un autre et que l’autre en question ne serait pas forcément ravi de le découvrir. Ce qui ne m’empêcha pas de l’inviter à partager mon repas, ayant passé une partie de la journée à pêcher le saumon. Lorsqu’il me demanda pourquoi je ne chassais pas le gibier, je me contentais de lui répondre que j’ignorais comment faire. Il me quitta au petit matin avec un simple « merci ».

J’oubliais cette rencontre jusqu’à l’été suivant. J’avais passé des semaines à travailler sans quasiment prendre de repos, je m’accordais donc un nouveau séjour dans l’Olympic National Park. J’avais prévu d’y rester une quinzaine de jours cette fois. La première semaine se déroula sans incident notable. La seconde, elle, commença mal. Une fillette d’à peine quatre ans s’était perdue dans l’immensité du parc. Autant dire que peu croyait au fait de la retrouver vivante. Je me proposais pour aider à chercher et, malgré quelques réticences liées à la couleur de ma peau, le responsable des recherches trancha et me permit d’y participer. Nous n’avions pas de temps à perdre si nous voulions la retrouver en vie. Toute la journée, je parcourais la zone qui m’avait été attribuée, seul puisque que personne ne voulait faire équipe avec moi. En milieu d’après-midi, j’entendis ses pleurs. La fillette était vivante, bien que tombée dans un ravin difficile d’accès. Ce le moment que choisit le loup pour faire son retour. Je le voyais aller et venir, comme s’il cherchait à me dire quelque chose. Ne parvenant pas à trouver un moyen de rejoindre l’enfant, je me décidais à le suivre. En quelques minutes, je fus à ses côtés, prenant la fillette dans mes bras afin de la ramener à ses parents. Le loup avait une nouvelle fois disparu pour réapparaître le soir, alors que je venais de finir d’allumer mon feu. Ma vie allait prendre un tournant étrange sans que je le sache.

La différence, ce soir-là, c’est que l’homme fit aussi sa réapparition. Curieusement, le loup vint se coucher à ses pieds, comme s’ils se connaissaient depuis longtemps. L’inconnu, qui s’appelait William Barnes, m’expliqua qu’il s’agissait de l’un de ses enfants. L’expression avait de quoi me surprendre. Le loup s’appelait Cliff. Devant mon air surpris, William commença à m’affranchir sur une chose que je n’aurais jamais imaginée comme vraie, l’existence des loups-garous. Inutile de dire que je peinais à croire ce qu’il me racontait. La discussion dura toute la nuit. J’appris ainsi que sa meute m’avait repéré dès mon premier séjour dans le parc. Mais aussi qu’un loup-garou ne sait pas nager, ou du moins ne le peut plus à cause de sa masse. En sauvant Cliff de la noyade, je m’étais en fait attiré la sympathie de la meute. C’est la raison pour laquelle le loup était venu à mon aide pour sauver la petite fille. Toute la nuit durant, nous discutâmes et, au petit matin, j’étais persuadé de l’existence des garous. William et Cliff me laissèrent, non sans m’avoir fait promettre de garder le secret. Les trois années qui suivirent, nous nous vîmes régulièrement, à chacun de mes passages à l’Olympic National Park. J’appréciais les moments passés avec la meute. Je savais que cela ne durerait pas, William ayant toujours été très clair sur le sujet. Il ne pouvait permettre à un humain de rester trop longtemps en leur compagnie, afin de ne pas attirer l’attention sur les siens.
   
Le choix de toute une vie


   
Cette nuit-là, nous n’étions que tous les deux. J’avais rarement vu William sourire, mais là, son expression était encore plus grave que d’ordinaire. Patiemment, il m’expliqua pourquoi il m’était impossible de suivre sa meute plus longtemps, le tout émaillé de questions auxquelles je donnais réponse, en ayant appris beaucoup sur les loups-garous. Ce n’est qu’au petit matin qu’il me fit une proposition qui me surprit énormément, celle devenir l’un des leurs à part entière. Souhaitant néanmoins que je prenne une décision réfléchie, un délai d’une semaine de réflexion me fut imposée. Délai à l’issue duquel j’avais fait mon choix. William se chargea lui-même de l’attaque. La mort était une issue possible, il n’en fut rien. La lune étant proche, je n’eus pas longtemps à attendre avant mon premier Changement. Je crois avoir maudit mille et une fois mon alpha tant la douleur était atroce. Au bout d’un temps qui me parut interminable, j’étais passé de deux à quatre pattes. Tous mes sens semblaient décuplés, je peinais à tout digérer vu le nombre d’informations qui me parvenaient en même temps. Je découvrais un univers nouveau où la liberté avait enfin une signification à mes yeux.

Les premiers mois furent mouvementés de part ma nature solitaire et effrontée. Je ne compte plus les coups de crocs pris à cette époque. Mais dans l’ensemble, je m’adaptais assez facilement à ma nouvelle vie, ainsi qu’à mon loup qui se révéla être un dominant assez prononcé rapidement. Ayant subi l’injustice dans mon enfance, c’est une chose que je ne tolérais pas. Plus d’une fois, je l’ai fait savoir aux plus soumis que moi par quelques coups de crocs bien placés, mais toujours dosés avec justesse. J’estimais que faire plus mal que nécessaire était contre-productif. En cela, je gagnais rapidement de l’assurance, mais surtout la confiance de mon alpha. Jeune malgré tout, les postes à responsabilité ne m’attiraient pas vraiment. Je laissais cela à des loups-garous plus expérimentés que moi, et donc mieux à même de savoir agir en toutes circonstances. Nous restâmes une bonne dizaine d’années dans la région avant que mon alpha ne décide qu’il était temps de se mettre en route. Rester plus longtemps risquait de nous mettre en danger. Notre route nous mena en Floride.

La vie en meute me plaisait. j’avais trouvé en elle une famille, un groupe où ma couleur de peau ne posait pas le moindre souci. Du moins en apparence, car certains des loups-garous voyaient cela d’un mauvais œil malgré tout. Si, en présence de l’alpha, ils s’abstenaient de venir me caresser à rebrousse-poil, il n’est était malheureusement pas autant en son absence. L’affrontement eut lieu un soir de pleine lune. Je ne dus ma survie qu’au fait d’avoir préféré fuir que d’affronter trois autres loups bien décidés à me tuer. Blessé, je ne dus ma survie qu’à ma nature de loup. Malheureusement, je me retrouvais aussi de nouveau seul. Et mon alpha me l’avait bien expliqué, un garou sans meute devenait fou à un moment donné. Quittant la Floride, je repris la route, me dirigeant une nouvelle fois vers le nord puisque nous avions élu domicile dans le Parc des Everglades.

Mon périple me mena à une ville, la Nouvelle-Orléans, qui me fascina aussitôt. Aucune meute ne semblait y être installée, ce qui ne m’empêcha pas de poser mon baluchon pour profiter de l’esprit festif de l’endroit. La ville se trouvait en pleine modernisation sous l’impulsion d’un nommé Baldwin Wood et ses fameuses pompes de drainage toujours utilisées aujourd’hui. Je me fis engagé comme manœuvre pour subvenir à mes besoins. Mon temps libre, je le passais à découvrir le bayou, cet univers marécageux ô combien dangereux pour un loup d’ailleurs. D’une certaine façon, je suis persuadé que mon attirance pour le métier de garde forestier est née durant ces années-là. Au cours de l’une de mes chasses, je fis la connaissance d’une louve, solitaire comme moi, Sage Carhardt. Dominante elle aussi, nous n’eûmes pourtant pas de mal à cohabiter. Chacun son terrain de chasse tout simplement et le tour était joué. Inutile de chercher un affrontement stérile, d’autant plus que je savais que les louves sont rares. De cette période est née une solide amitié entre nous, entre jeux lupins et soirées pour se détendre au rythme de la musique. Même si nos contacts ne sont pas forcément réguliers, nous prenons de l’autre des nouvelles régulièrement.

De la Nouvelle-Orléans, je partis en direction de l’ouest, ne posant une nouvelle fois mon baluchon qu’arrivé à la Cité des Anges. Une meute y étant installée, je ne tardais pas à l’intégrer pour limiter les risques de désagréments. J’allais y passer presque quarante ans. Avec des hauts et des bas cependant, l’alpha en place ne me faisant pas vraiment confiance, même après un long moment passé au sein de la meute. Qu’importe, je profitais de cette période pour me poser tout simplement. Je n’étais pas dupe, je savais bien qu’il me faudrait repartir un jour ou l’autre. Durant mon séjour, je passais beaucoup de temps sur la faille de San Andréas, étudiant les mouvements des plaques tectoniques, étude qui n’en était qu’à ses balbutiements. À l’instar de ma première meute, je ne pris aucune responsabilité dans celle que j’avais choisie. Je me contentais de suivre les autres, faisant preuve de sévérité parfois à l’encontre des plus jeunes, protégeant les soumis, mais rien de plus. Curieusement, la fin de la Seconde Guerre Mondiale me rendit nostalgique et l’envie de retourner à Seattle commença me travailler. Après une longue discussion avec l’alpha, je repris la route sans me retourner, content d’être de nouveau libre. Mon voyage dure presque deux ans, période durant laquelle je fréquentais peu de monde, faisant l’apprentissage de la vie sauvage pour mon plus grand plaisir.
 
Angus Hopper, l'alpha qu'il me fallait


Mon retour à Seattle se fit durant l’année 1950. Je ne tardais pas à reprendre mes vieilles habitudes, fréquentant régulièrement l’Olympic National Park. C’est là que j’ai fait la connaissance d’Angus Hopper, à la recherche d’un terrain de chasse suffisamment vaste pour sa meute. Il me plut aussitôt. La lune suivant notre rencontre, j’intégrais sa meute. Ma connaissance des deux parcs nationaux non loin lui donna l’idée de m’y faire travailler. C’est ainsi que je suis devenu garde forestier, grimpant rapidement les échelons jusqu’à devenir responsable. La place me permettait de savoir quand les parcs étaient fermés au public, et quand nous pouvions donc chasser en toute tranquillité. Donne non négligeable pour une meute habitant en ville d’ailleurs. Les années qui suivirent me permirent de faire partie intégrante de la meute, au point de vouloir, pour la première fois, m’y investir pleinement. Peu à peu, je montais les échelons, sans me presser, même si parfois, l’envie d’aller plus vite me taraudait. Mais ne dit-on pas que « patience est mère de sûreté ? ». Courant des années 70, j’accédais au statut de second lieutenant de la meute, mon statut actuel. Je veillais sur la meute la majeure partie du temps, le reste étant réservé à mon travail. C’est d’ailleurs à cette époque que je choisis mon second prénom, Alastar, celui que j’utilise désormais.

Les années 80 furent celles de tous les dangers pour moi. Bien installé dans mon rôle de responsable au sein des parcs nationaux, je dus faire face à une recrudescence de touristes avides de sensations fortes. En période estivale, nous sortions presque tous les jours pour aller en chercher un qui s’était perdu ou blessé. Cela me donna l’idée de mettre en place des stages de survie pour limiter les risques d’accidents. L’idée prit peu à peu une certaine ampleur, me permettant aussi de développer mes qualités de formateur. Angus voyait cela d’un bon œil tant que je gardais assez de temps à consacrer à la meute, chose qui ne me posa jamais le moindre problème. Et il m’en restait encore bien assez pour une chasse d’un autre genre, celle aux jolies demoiselles de passage. Je n’avais aucune envie de me trouver une compagne, simplement m’amuser sans penser au lendemain. Je ne m’en suis d’ailleurs jamais caché devant ces dames qui partagèrent ma vie le temps d’une nuit ou de quelques jours. Ce qui ne m’a pas empêché de veiller à ne pas avoir de descendance.

Jusqu’à cette rencontre qui subjugua mon loup. Nous étions en 1999 et, histoire de me cultiver un peu plus, j’étais allé écouter une violoniste dont tout le monde disait du bien : Elara Annwenn Le Kersezec. Je suis tombé sous le charme de la jeune femme qui se révéla être une sirène. Bien que connaissant l’existence des autres races surnaturelles, j’avais fait en sorte de m’en tenir éloigné jusque lors. Avec elle, les choses furent différentes. Au bout de quelques jours, je demandais la permission de prendre un peu de congés pour passer du temps avec Elara. Angus savait ce qu’elle était, il m’imposa juste de ne pas trop m’éloigner de Seattle. Commença alors l’une des périodes les plus heureuses de ma vie de loup-garou. Elara se moquait pas mal que je sois un loup, elle m’acceptait tel que j’étais, y compris avec ma couleur de peau tranchant ouvertement avec la sienne. Disposant elle aussi d’un peu de repos après une longue tournée de récitals, nous passions notre temps ensemble, sans jamais nous quitter. Cela dura presque six mois avant que celle qui aurait pu devenir ma compagne à cette époque ne soit rappelée par ses obligations. Son départ fut un déchirement pour moi, mais je savais que la musique était la chose la plus importante dans sa vie. Elle disparut de ma vie, mais pas de mes pensées. Je regrette aujourd’hui de ne pas avoir gardé le contact, surtout depuis que j’ai appris sa disparition soudaine voilà maintenant près de deux ans. Mais, comme à chaque fois, ma vie finit par reprendre son cours normal.

L’année 2001 marqua un tournant dans mon existence. Depuis plusieurs mois déjà, je m’intéressais à un nouveau mode de déplacement, le Parkour, issu des Yamasaki. Véritable art du déplacement, j’y trouvais un intérêt particulier dans le sens où il me permettait de progresser sans forcément attirer l’attention sur mes facilités liées à ma nature de loup, mais se focalisant plus sur le côté « sensationnel » de la pratique. C’est ce qui m’amena à New-York où un grand rassemblent d’adeptes étaient prévus. Angus ne s’y était pas opposé, sachant que j’avais l’habitude de côtoyer des humains plusieurs jours loin de ma meute. Ce matin-là, je me promenais en ville quand le bruit m’a interpellé. Trop près, trop bas, quelque chose n’allait pas avec l’avion que j’entendais au-dessus de ma tête. Impuissant, je l’ai vu s’encastrer dan la première tour. Comme beaucoup, j’ai d’abord cru à un accident. Mais après le second, je savais ce qu’il en était. Nous étions le 11 septembre 2001. Me trouvant à proximité des tours, je m’y suis rendu pour aider du mieux qu’il m’était donné de le faire. Entre les survivants hébétés, les blessés arrachés aux décombres, je n’avais pas prêté attention au reste. Bien malgré moi, je suis devenu l’un de ceux que l’on nomme les « héros du 11/09 ». Autant dire que je me serais volontiers passé de cette publicité. De retour à Seattle, Angus se renseigna. La photo pouvant porter à confusion, il fut décidé que la ressemblance existait, mais rien de plus. Officiellement, je n’étais donc pas à New-York ce jour funeste. Ce qui n’empêcha pas le premier lieutenant de me surveiller de près quelque temps. Entre le sang, la mort et tout le reste, Angus voulait s’assurer que j’irais bien. Ce fut le cas, même si je n’ai jamais oublié ces quelques heures passées au milieu de l’enfer.

Les années qui suivirent le 11 septembre, je me concentrais uniquement sur le bien de la meute et mon métier. Avec le temps, j’avais instauré des stages d’initiation à la randonnée en milieu hostile pour les humains désireux de se promener hors des sentiers battus dans les parcs nationaux. Ayant un bon contact avec les humains, mon loup étant parfaitement équilibré, j’en arrivais même à instruire les plus jeunes par le biais de sessions de découvertes organisées par leurs professeurs. Cela ne limitait pas le nombre d’imprudents malheureusement et bon nombre d’entre eux, bien qu’ils ne le sachent pas, ne doivent d’être encore en vie que grâce à mes capacités de garou. Ce qui ne m’empêchait pas de m’arranger pour n’arriver que rarement le premier à leurs côtés. Mon équipe comportait d’excellents éléments qui méritaient amplement d’être mis en avant de temps à autre. Peu à peu, je me forgeais la réputation d’un homme avisé et de bons conseils. Passant d’un parc à l’autre régulièrement, il m’était aisé de dissimuler le fait que je ne vieillissais pas au même rythme qu’un humain.

C’est au cours de l’une de mes sorties en solitaire, pour reconnaître une nouvelle piste susceptible à servir pour les chasses futures de la meute que je fis sa connaissance. L’humaine se promenait bien loin des sentiers balisés, un peu trop à mon goût. Et encore plus à celui de mon loup dont l’instinct de protection est particulièrement développé. C’est ainsi que je fis la connaissance d’Eleonore Tremaine, médecin de son état, native d’Aspen. Bien qu’il y existait une forte probabilité qu’elle connaisse l’existence des garous, je me gardais bien de l’affranchir sur ma véritable nature. . Je n'étais pas dupe pour autant, elle a certainement du se poser la question à un moment ou à un autre, mais le sujet n'a jamais été abordé entre nous. En cela, mon rôle de garde forestier était un plus. À la recherche de plantes médicinales, je me fis un devoir de guider ses pas et de lui faire découvrir des petites merveilles généralement inconnues du public non averti. Le temps de quelques sorties en plein air, j’ai pu apprécier la compagnie de cette humaine. De ce que je sais, elle est repartie ravie de son séjour, le plein de plantes fait pour quelques mois, voir plus selon la façon dont elle comptait les utiliser.

Depuis quelques mois maintenant, je corresponds avec une jeune femme nommée Tamara Nejari. Elle doit venir pour effectuer un reportage animalier dans la Vallée du Methow, dans le North Cascades National Park. Je lui ai promis de l’aider dans l’élaboration de son projet, de la recherche d’un lieu d’hébergement aux endroits les meilleurs pour son reportage. Si j’ai bien compris, elle doit venir pour observer les daims, nombreux dans cette région. Mais, et c’est sans doute là le plus important pour moi, c’est une louve soumise qui se retrouvera hors de sa meute, en pays étranger. Il faudra donc se charger de sa protection durant la totalité de son séjour. Ayant appris qu’elle doit, elle aussi, se rendre à Aspen, je lui ai proposé de la contacter dès mon arrivée afin de convenir d’un rendez-vous. Oui, les temps troublés que nous vivons semblent annoncer une période sombre pour les loups. L’annonce de notre prochaine révélation aux humains a fait grincer quelques crocs, il faut bien le dire. Pour ma part, je suis pour le faire. Vivre au grand jour serait un plus. J’en sais quelque chose, moi l’ancien esclave. Je sais qu’il faudra se battre pour se faire accepter, que cela demandera du temps. Mais, quand les choses seront redevenues sereines, nous saurons que ce choix était celui à faire.
   
Aspen et la révélation à venir


 
Je viens d’arriver en ville. Je dois me présenter au Marrok à la demande de mon Alpha pour proposer mes services pour la révélation à venir. Avant mon départ, j’ai eu une longue discussion avec mon Alpha sur ce sujet ô combien sensible. Il en est arrivé à la conclusion que me proposer serait une bonne chose. J’ai donc un courrier dans ce sens à remettre au Marrok de sa part. Pour l’heure, je loge au motel de la ville, pratique vu que j’ignore encore si je vais rester longtemps ou pas dans la région.
   
D'autres choses à nous faire savoir ? Sur tes capacités? Sur ta vie? Sur ton environnement? Un secret peut-être que nul n'est censé connaître?


   
Je suis né Quaco Hwesu, mais je me fais appeler Alastar Hwesu. La raison en est simple. Comme tout esclave, mon identité ne représente pas celui que je suis. Quaco signifie que je suis né un mercredi et Hwesu, à l’heure de midi. j’ai donc choisi Alastar, un prénom irlandais signifiant protéger et défendre.


Allez encore quelques petites questions?



¤ Mer ou Montagne? montagne
¤ Les enfants c'est un rêve impossible
¤ Quelle couleur? le rouge
¤ Un moyen de locomotion? ma moto quand c’est possible, mes pattes sinon
¤ Une arme? je suis un loup, ça suffit non ?
¤ Le courage c'est savoir battre en retraire pour protéger plus faible que soi
¤ Bien ou mal? le bien
¤ La gentillesse, la compassion c'est l’assurance de ne pas juger à tort
¤ Sucré ou salé? sucré
¤ La hiérarchie pour toi c'est une excellente chose
¤ Fidèle ou infidèle? fidèle
¤ La rancune pour toi c'est un poison qui obscurcit les pensées
¤ Hommes ou femmes? les femmes
¤ Le sexe pour toi c'est un moment plaisant
¤ La religion pour toi c'est une chose dont je ne me préoccupe pas
¤ Plantes ou animaux? les deux
¤ Tension ou passion? l’un ne va pas sans l’autre
¤ L’honnêteté c'est... important
¤ Seul ou accompagné? seul par obligation
¤ La confiance pour toi c'est une chose à travailler tous les jours
¤ Le jour ou la nuit? la nuit
¤ L'amour c'est un sentiment aussi puissant que dangereux
¤ Juge, jury ou bourreau? aucun des trois, il ne faut jamais prendre une décision à la légère
¤ Le surnaturel c'est ma vie
¤ Humain, Loup, Vampire? loup
¤ Le mot de la fin? on mange quand ?
₪ Prénom ou Pseudo;  silent
₪ Âge;  silent
₪ D'où viens-tu?;  silent
₪ Que penses-tu du forum? agréable, intéressant aussi
₪ Que penses-tu du design ? plaisant et on s’y retrouve bien
₪ Comment as-tu atterri ici?  silent
₪ Double compte? DC
₪ Votre avatar? Shemar Moore
₪ Briggs et moi? J’ai lu « Alpha & Omega » ainsi que les « Mercy Thompson »
₪ Autre chose à ajouter? rien qui me vienne à l'esprit
₪ As-tu signé le règlement ?
Spoiler:
 
₪ Que faire de moi?
Spoiler:
 
₪ Voulez-vous être parrainé? non merci, ça devrait aller
₪ LE CODE DU REGLEMENT;



Dernière édition par Alastar Hwesu le Sam 11 Avr - 11:32, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bran CornickWolf Within
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t233-bran-cornick http://wildwide.forumgratuit.org/t266-bran-cornick


Solde : 8258

Age du personnage : 1500 ans/20 d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Loup de taille moyenne, gris aux yeux dorés, bout de la queue blanche
Maitre/Esclave : -
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Marrok d'Amérique du Nord
Humeur : Grrrrrrrrrr

Avatar : Bradley Cooper
Crédits : gif will tippin et avatar google
Wolf Within

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 8:18

Bienvenue! Si tu as des questions, n'hésite pas à me mp. Smile Bon courage pour la rédaction de ta fiche.

    Pour bien commencer


    Avatar 200*320 tu mettras...
    Remplir tous les champs tu devras...
    Surveiller ton orthographe tu feras...
    Avoir lu et compris le règlement tu auras...
    Rester crédible tu devras...
    A faire appel au staff tu n'hésiteras pas...
    T'amuser tu ne manqueras pas...


    Bon jeu et bon courage à toi...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 8:41

Merci à toi ! Je n'hésiterai pas à venir planter ma tente dans tes mps si besoin Razz




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 9:12

Bienvenue à Aspen Very Happy (Un garde forestier xD va nous falloir un lien)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sage Carhardt"Patron, la lune c'est du gruyère?"
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 3281

Age du personnage : 33/150 ans
Grande Révélation :
  • Pour


Avatar : Michelle Monaghan
Crédits : Avatar : Moi-même - Gif : sublime-michelle.tumblr

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 11:23

Y a des forêts à Washington?? sifflote

Bienvenu parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fiche Wink



Comme vous avez de Grandes Dents
C'est pour mieux te mordre Mon Enfant...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 11:57

Merci à vous deux, mesdemoiselles Smile

@ Eleonore => avec plaisir, mes mps sont ouverts pour en discuter. Wink

@ Sage => dans l’État du Washington, oui. Mais je suppose que tu as confondu, comme beaucoup, avec la ville de Washington DC sifflote
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aydan SkylerLouveteau Forever
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t1781-aydan-skyler http://wildwide.forumactif.com/t1790-aydan-skyler


Solde : 637

Age du personnage : 26 ans d'apparence mais 34 ans réellement
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : D'une taille respectable sans pour autant être massif, il possède un pelage gris avec de légers reflets roux. Son museau ainsi que ses pattes sont blanches. Ses yeux sont couleur ambre.
Emploi/loisirs : Retrouver la grande louve noire qui l'a Changé.
Humeur : Amoureux et de plus en plus apaisé

Avatar : Tyler Hoechlin
Crédits : avengedinchains
Louveteau Forever

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 12:36

OOOOHHHHH encore un vieux loup à embêter Razz

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche Very Happy



AYDAN SKYLER
“L'homme qui a une bonne compagne est la plus heureuse des créatures de Dieu. Le solitaire doit être bien misérable, sa seule chance est d'ignorer ce qu'il perd.” Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 12:38

Vieux moi ? :god: Quelques coups de crocs devraient t'apprendre la politesse, gamin ! Razz

Merci pour ton accueil Smile




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aydan SkylerLouveteau Forever
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t1781-aydan-skyler http://wildwide.forumactif.com/t1790-aydan-skyler


Solde : 637

Age du personnage : 26 ans d'apparence mais 34 ans réellement
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : D'une taille respectable sans pour autant être massif, il possède un pelage gris avec de légers reflets roux. Son museau ainsi que ses pattes sont blanches. Ses yeux sont couleur ambre.
Emploi/loisirs : Retrouver la grande louve noire qui l'a Changé.
Humeur : Amoureux et de plus en plus apaisé

Avatar : Tyler Hoechlin
Crédits : avengedinchains
Louveteau Forever

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 12:45

Ben tu n'es pas un perdreau de l'année quand même hein :string: xD



AYDAN SKYLER
“L'homme qui a une bonne compagne est la plus heureuse des créatures de Dieu. Le solitaire doit être bien misérable, sa seule chance est d'ignorer ce qu'il perd.” Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 13:33

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sage Carhardt"Patron, la lune c'est du gruyère?"
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 3281

Age du personnage : 33/150 ans
Grande Révélation :
  • Pour


Avatar : Michelle Monaghan
Crédits : Avatar : Moi-même - Gif : sublime-michelle.tumblr

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 13:36

*colle une tape à l'arrière du crâne d'Aydan*

Ne fait pas attention à lui, il est mal élevé...

Et en fait pas confondu, j'ai lu trop vite et retenu que Washington lol!



Comme vous avez de Grandes Dents
C'est pour mieux te mordre Mon Enfant...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 15:15

Merci à toi, Nelchaël Smile

*observe Sage et Aydan avec un sourire en coin*

Rien ne vaut une bonne morsure pour apprendre de toute façon. Razz




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aydan SkylerLouveteau Forever
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t1781-aydan-skyler http://wildwide.forumactif.com/t1790-aydan-skyler


Solde : 637

Age du personnage : 26 ans d'apparence mais 34 ans réellement
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : D'une taille respectable sans pour autant être massif, il possède un pelage gris avec de légers reflets roux. Son museau ainsi que ses pattes sont blanches. Ses yeux sont couleur ambre.
Emploi/loisirs : Retrouver la grande louve noire qui l'a Changé.
Humeur : Amoureux et de plus en plus apaisé

Avatar : Tyler Hoechlin
Crédits : avengedinchains
Louveteau Forever

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 16:57

*Se dit qu'il n'a pas l'air de rigoler le monsieur silent *



AYDAN SKYLER
“L'homme qui a une bonne compagne est la plus heureuse des créatures de Dieu. Le solitaire doit être bien misérable, sa seule chance est d'ignorer ce qu'il perd.” Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Jeu 9 Avr - 21:14

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Ven 10 Avr - 9:09

*rigole rarement avec la discipline de toute façon*

Merci Russel Smile




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tamara NejariEnjoy !
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t1951-tamara-nejari http://wildwide.forumactif.com/t1983-tamara-nejari#78348


Solde : 404

Age du personnage : 28 ans d'apparence / 56 réel
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Courte sur patte avec une fourrure grise et miel bien épaisse. Des yeux dorés très expressifs.
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Reporter animalier
Humeur : Curieuse

Avatar : Shelley Conn
Crédits : Ia-media et Fremlin (DA)
Enjoy !

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Ven 10 Avr - 11:36

Bienvenu à Aspen !
J'aime beaucoup le début de ton histoire c'est agréable à lire, j'attends la suite avec impatience !


Même immortel il faut profiter de la vie qui nous a été offerte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Ven 10 Avr - 13:27

Merci à toi, Tamara :887:




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Ven 10 Avr - 16:40

Shemar moore :419: :419:

Bienvenue Ah la star!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Ven 10 Avr - 20:37

Bienvenue jeune loup c:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Ven 10 Avr - 21:17

*enlace Elara et dépose un baiser sur son front*

Merci toi iloveyou




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Sam 11 Avr - 11:33

Double post pour dire que ma fiche est terminée cheers




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bran CornickWolf Within
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t233-bran-cornick http://wildwide.forumgratuit.org/t266-bran-cornick


Solde : 8258

Age du personnage : 1500 ans/20 d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Loup de taille moyenne, gris aux yeux dorés, bout de la queue blanche
Maitre/Esclave : -
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Marrok d'Amérique du Nord
Humeur : Grrrrrrrrrr

Avatar : Bradley Cooper
Crédits : gif will tippin et avatar google
Wolf Within

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Mar 14 Avr - 21:33

Une fiche agréable à lire! Bienvenue sous ces nouveaux traits!


Félicitation, te voilà à présent citoyen d'Aspen Creek,
Il ne te reste plus qu'à ouvrir ta fiche personnages: ICI, ainsi que de finir de remplir quelques champs dans ton profil si ce n'est pas déjà fait (notamment "fiche et "carnet de route"). Il t'est également demandé d'enregistrer ta profession auprès de nos services ICI et de te recenser dans ton clan ou ton nid ICI.
Nous te conseillons également, vivement, de suivre le sujet des annonces/rappels. Cela te permettra d'éviter de passer à côté d'infos capitales. Pour cela, rien de plus simple, il te suffit de te rendre ICI. En bas du tableau, juste en dessus de la ligne: "Utilisateurs parcourant actuellement le forum", tu trouveras à droite le lien suivant: "surveiller les sujets de ce forum". Il te suffira alors de cliquer dessus. Tu seras par la suite averti par mail si jamais de nouveaux messages sont postés dans cette rubrique. Enfin et parce que ton profil sera bien plus sympa comme ça, rendez-vous ICI.
Après si tu ne sais pas par où commencer tu peux toujours te diriger vers le marché: ICI.
Si tu ne sais pas à qui demander un lien ou un sujet tu pourras ainsi le faire en ce lieu ICI
De la même manière le forum fonctionne sur système de points, tu trouveras le nombre de points à ton actif dans ton profil, sous l'avatar, dans le champ activité. Ces points te permettront d'avoir accès à certains privilèges tels qu'un double compte ou encore la création d'un scénario. Tu trouveras le système de points ICI. RPs (n'oublie pas avec un minimum de deux réponses par mois), flooder, grapher, et voter pour les tops sites t'apporteront les points dont tu auras besoin par exemple...

Dans tous les cas le flood et les jeux te tendent les bras et sont un bon moyen de faire connaissance ^^. Personne ne mord ici (enfin on se retiendra promis :p), on a vérifié pour toi Wink, alors n'hésite pas à poser des questions, et à demander des sujets et des liens.

En te souhaitant beaucoup de plaisir parmi nous...
Have Fun.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastar HwesuProtect and Serve
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2039-quaco-alastar-hwesu-termine http://wildwide.forumactif.com/t2045-alastar-hwesu


Solde : 573

Age du personnage : 40 ans d'apparence / 166 ans réellement
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Je ressemble à n’importe quel loup gris si on excepte ma taille légèrement supérieure. Plus massif aussi, mes prunelles prennent une jolie couleur dorée quand mon second moi se révèle. Endurant, rapide si besoin en cas de chasse, je suis un meilleur pisteur sous cette forme que sous ma forme humaine. Mon loup n’est pas « impressionnant » à première vue, mais il vaut mieux ne pas s’y fier pour autant. Il est et reste un prédateur.
Localisation : Aspen Creek MT
Emploi/loisirs : Garde Forestier
Humeur : Bonne pour le moment

Avatar : Shemar Moore
Crédits : Google
Protect and Serve

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   Mar 14 Avr - 21:39

Merci :127:




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quaco "Alastar" Hwesu (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aspen Creek: The Wild Wide :: Le début de la danse :: Les Premiers Pas :: Nos Habitants :: Werewolves-
Les Tops Sites:


GENESIS | VELUSIA | ABYSSES | CHERRY | OBSESSION | TITOP | FILET DU DIABLE
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit