Un nouveau contexte arrive pour le forum et toutes les évolutions qui vont avez. En cas de volonté d'inscription merci de contacter le staff. A très vite...

Partagez | 
 

 Qahtan Al Mujahid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Qahtan Al MujahidLe temps est la clef de tout
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 159

Age du personnage : 176 ans, 39 ans d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Grand loup gris au poitrail large avec le museau et les pattes plus sombres
Localisation : Aspen
Emploi/loisirs : Ancien chef de police
Humeur : Prudent

Avatar : Sasha Roiz
Crédits : Google img
Le temps est la clef de tout

MessageSujet: Qahtan Al Mujahid   Mar 6 Oct - 23:40

Qahtan Al mujahid


Aller de l'avant



♦️ Nom; 'Hamid Abd Al-Nasir Al Mujahid
♦️ Prénoms; Qahtan
♦️ Age; 176 ans
♦️ Lieu & Date de naissance; à Aden au Yémen le 06 octobre 1836
♦️ Etat Civil; Veuf
♦️ Groupe souhaité; Loup garou
♦️ Etude(s) ou Profession; Ancien policier, chef de brigade
♦️ Ascendance/Descendance; Des petits-enfants encore vivant mais qui ignore que je suis encore en vie
♦️ Vos pouvoirs; ceux de ma race
♦️ Ambitions; Rejoindre une meute et construire une nouvelle vie loin de l'ancienne


Si tu devais te décrire tu dirais...



PHYSIQUE; remplissez simplement les champs...
₪ Taille: 1m96
₪ Poids: 93 kg de muscle
₪ Couleur et longueur des cheveux: brun ondulé et court
₪ Couleur de peau: caramel
₪ Couleur des yeux: vert sapin
₪ Style vestimentaire: citadin, jean, t-shirt et veste en cuir et costume gris ou sombre pour le travail
₪ Comment est votre loup: C'est un grand loup haut sur patte et au poitrail massif. Ses yeux sont d'ambre et sa fourrure grise claire avec le museau et le bout des pattes plus sombres
₪ Autre chose à nous faire savoir: j'ai toujours eu une musculature qui se dessine facilement dès que je fais un peu de sport


SIGNES PARTICULIERS;
₪ Allergie(s): ...
₪ Tatouages(s): ...
₪ Cicatrice(s): un cercle sur la cuisse droite du à une balle en argent
₪ Opération(s): ...
₪ Maladie(s): ...
₪ Piercing(s): ...
₪ Autre(s): un certains ressentiment contre les vampires et les loup garou despotes. Ainsi qu'une légère appréhension à sortir seul la nuit
CARACTÈRE;

• Calme
• Patient
• Compréhensif
• Doux
• Tolérant
• Fidèle
• Honnête
• Désintéressé

• Méfiant
• Solitaire
• Introverti
• Pudique sur ses sentiment
• Buté parfois
• Perfectionniste
• Sévère
• Cinglant

Et sinon? Tu as des choses intéressantes à nous raconter sur toi?


Je viens d’un pays de terrasses en terre et de soleil. Les embruns de la mer ont bercés mon enfance et ma vie d’humain. Cela remonte à si loin … Je fête en cette année 2012 mes 176 ans. Autant vous dire que je ne suis plus entièrement humain depuis un certain temps. Il est dur de vivre tant d’années, l’important est de toujours trouver quelque chose à faire quand l’ennui et la dépression s’insinuent dans votre esprit. C’est ce que j’ai toujours fait.
Je suis né en 1836 sur le littoral sud Yéménite, juste avant l’arrivée des britanniques. Ma mère m’a nommé comme son père, Qahtan, un nom plein de promesses, Qahtan étant le premier de notre peuple. J’ai gagné mon nom « Mujahid » bien plus tard …
Mon père était commerçant en poisson, employant plusieurs pêcheurs dans la grande ville d’Aden qui est la capitale du sud. Ma prime enfance se passe au sein de la maison familiale, ma mère s’occupant de moi avec empressement ajouté d’une pointe d’inquiétude étant son premier née.
Un tournant historique marque cependant le début de ma vie. En 1839 les britanniques s’imposent sur nos terres, avisant l’intérêt de la position du Yémen sur la route de la soie. Aden, ma ville de naissance est alors la capitale de leur nouvelle colonie. Des nouveautés arrivent, pas forcément aux goûts de tous.

Dès mes jambes me portent correctement et que les mots sortent de ma bouche avec cohérence, je suis mon père dans son travail, déjà destiné à le remplacer plus tard.
Une partie de ma vie est aussi déjà toute tracée presque depuis ma naissance. Comme toutes les femmes citadines, ma mère n’a que peu de loisirs et son plus grand passetemps est de discuter avec ses voisines et amies. C’est lors d’une de leur discussion que je fus promis à la première fille de sa plus chère amie née 4 mois seulement après moi. Au Yémen, dès qu’un garçon ressent du désir il est en âge de se marier, c’est donc à l’âge de 13 ans que notre mariage fut organisé avec ma futur femme, la jolie Warda aux grands yeux sombres. La noce dura quatre jours et je ne vis ma femme que le dernier, levant son voile pour découvrir son visage et assurer mon emprise sur elle.
C’est aussi à cette époque que mon père m’offrit mon janbiyya, le poignard qui se porte à la ceinture devant le nombril et qui symbolise les hommes virils et surtout inscrits dans la société.
Je me révèle un bon chef d’équipe malgré mon jeune âge, me faisant respecter des employés de mon père, appliquant une gestion juste et ferme comme mon père me l’a appris. Je fréquente les cafés dès mes 17 ans et discute avec les anglais, tentant de me cultiver le plus possible. Je rêve de ces lointaines contrées, fixant d’un air rêveur les gros bateaux qui ramènent les richesses de l’Inde et l’Asie vers l’Angleterre. Ma vie se déroule tranquillement, secondant toujours mon père avec assurance et calme. Des troubles agitent le nord du pays en 1871 alors que les Turcs s’imposent en souhaitant y mettre des sultans en place. Aden n’est pas touché, les britanniques tenant fermement le sud du Yémen. J’ai alors déjà deux adorables filles et un jeune fils qui s’ébattent dans notre grande maison aux murs clairs.

Ma vie bascula du tout au tout l’année de mes 38 ans. Je savais que je dénotais dans le paysage par rapport aux autres yéménites. Je suis grand, très grand même pour les standards de mon pays, les épaules larges et les yeux d’un vert vibrant, contrastant avec les yeux sombres de ma femme. Mon apparence a d’ailleurs enjoint plusieurs femmes à se proposer comme concubine mais ma femme était la seule qui comptait à mes yeux. Je travaillais sur le port tôt le matin, le soleil n’éclaircissant que de quelques rayons l’horizon, examinant les bateaux avant leur départ pour la pêche. Un britannique vêtue à la mode yéménite m’interpella de la main. Je le saluais et le fis patienter un instant, finissant rapidement ma tâche et autorisant les marins à prendre la mer.
Je me retrouvais alors seul avec l’inconnu sur le port désert. Son visage était accueillant et soigné, les lèvres soulignées d’une fine moustache aux bords retroussés. Il se présenta comme l’intendant d’un riche britannique et plus rien … Le noir total.
Je me réveillai enfermé dans une cage au fond de la cale d’un bateau. D’autres hommes et femmes étaient eux aussi dans la même situation, mais aucune ne parlait ma langue. Ils avaient des traits très différents des miens, certains même avec des yeux bridés. Le voyage fut long et nous reçûmes très peu de nourriture. Un des prisonniers périt même de maladie. Un matin, enfin je crois, le bateau s’immobilise et des voix anglaises retentissent. Des hommes profitent de notre faiblesse et nous bâillonne avant de recouvrir nos cage de grandes bâches. Le transport dur cinq jours je suppose, balloté sur les cahots de la route, les bruits de la ville laissant rapidement place au semblant de silence de la campagne. La bâche se lève, le soleil m’éblouit, je n’ai le temps que d’apercevoir un vaste manoir en pierre sombre avant qu’un bâton ne tombe sur ma tempe et que le noir se fasse encore une fois.
Cette fois je me réveille sur un sol dur et humide empli de ténèbres. Mes yeux mirent quelques instants pour s’habituer à la pénombre et je distinguais la pièce dans laquelle je me trouvais, pas plus grande que le cellier de ma maison. Des murs nus, une paillasse et une petite fenêtre à barreaux donnant sur un ciel étoilé, différent du ciel que je connaissais si bien.

- Il est conscient.

Un cliquetis et un loup énorme entre dans ma cellule, la gueule ouverte en un sourire carnassier. Là encore je ne comprends rien à la situation, je recule précipitamment dans le coin de la pièce, piégé. L’attaque fut rapide et douloureuse. Je ressens encore parfois le museau humide et froid qui fouille mon ventre et ma gorge. Je sens ma vie s’échapper et je pense à ma femme et mes enfants qui sont seuls et prie rapidement avant de sombrer dans la mort.
Ce n’est pourtant pas la mort qui me cueille mais une nouvelle vie. Je me réveille dans ma cellule toujours, endolorie et affamé. Je prends appuie sur mes mains pour me redresser et m’assoit, dos au mur. Je pousse un râle rauque, mon esprit n’arrivant pas à mettre au clair ce qui m’arrive.
Un parfum musqué et terreux arrive jusqu’à moi. La porte s’ouvre, je bande mes muscles douloureux, m’attendant encore une fois à me retrouver face au loup enragé.
C’est pourtant un homme fin et élancé, habillé à la mode anglaise qui entre dans ma sombre prison.

- C’est très bien tu as survécu. Je n’en attendais pas moins au vu du beau spécimen que tu es. Tu feras un malheur dans l’arène et je suis sûr que ces dames adoreront te contempler suant sang et eau ….

Un sourire narquois anime son visage froid au regard acéré.

- Tu es un monstre maintenant. Je crois savoir que tu es musulman. (Il ricane) N’attends pas de salut de ton dieu tu es impie à ses yeux. Tu n’as plus ta place dans le monde des hommes. Nous sommes maintenant ta seule famille. Ta meute. Pour toujours. Enfin jusqu’à ce qu’un autre plus fort prenne ta place.

Et sans plus de cérémonie, l’homme ressort. Sa visite est suivie par la venue de bas morceaux de viande crue qui viennent s’échouer sur le sol à mes pieds, jeté par un geôlier ricanant. Je contemple d’un air effaré la viande sanglante. Mon ventre gronde mais mon esprit se refuse à manger cela. Plusieurs jours passent sans que rien ne viennent remplir mon estomac. La quatrième nuit, une sensation étrange envahit mon corps. Des fourmillements parcourent mes membres et ma tête bourdonne. Je me traine jusqu’à la fenêtre tentant d’avaler de grandes goulées d’air. Des rayons de lunes caressent mon visage, la faim disparait et un sentiment d’apaisement se glisse en moi. Encore fois je pense que la mort me guette et pourtant … Ma peau ondule et mes os craquent. Tout mon corps tressaute et se tord, ma gorge hurle ma douleur. Je tourne le visage vers la lune qui m’appelle et tente de faire le vide dans mon esprit pour ignorer la douleur. Mes yeux pleurent et je me laisse aller à cette situation qui me dépasse, n’espérant que la fin.
C’est ainsi que ma nouvelle vie a commencé. Dans la douleur et l’incompréhension. J’avais été enlevé par des loups-garous. Des êtres dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Avec d’autres venants de tous pays, ils nous ont trainés en Angleterre dans un manoir obscur dans le nord du pay. J’apprendrais plus tard que l’alpha de Londres avait un accord avec les vampires du coin. En échange d’une somme extravagante, l’alpha réduisait de pauvres humains à l’était de loup pour les faire combattre. Comment les garder sous sa coupe ? Leur faire croire qu’ils ne sont plus rien que des démons et qu’ils représentent un danger pour les hommes. Que seul le tout puissant alpha peut les aider à survivre et leur accorder l’attention qu’ils méritent. Mes années là-bas je n’aime pas me les rappeler. Nous étions réduits à l’état de bêtes servant à amuser la communauté des suceurs de sang. Une arène entourée d’une grande cage avait été aménagée dans les sous-sols et nous étions lâchés dedans les nuits de pleine lune, affamés et sans autre alternative que d’être sous forme louve, face à un autre loup dans le même état. Seul la mort d’un des deux combattants nous permettait de quitter le sable gorgé de sang et de retrouver la quiétude de notre cellule. On nous sortait de l’arène en nous piquant de longues piques les premiers temps. Mais au bout de plusieurs mois nous retournions à notre cellule sans broncher. J’aurai pu sombrer dans la folie ou me suicider. Mais ma religion et le souvenir de ma famille me l’interdisait pour la dernière option. D’autre pourtant le firent, ne supportant pas cette vie de damné. Au lieu de la folie ou de céder entièrement au loup, j’appris à le connaitre et nous nous aidions mutuellement, chacun laissant la place à l’autre quand il le fallait.
Si vous m’aviez vu, vous ne trouveriez peut être pas que j’étais encore sain d’esprit. Ma partie humaine ne faisait surface que pendant les déplacements de la cellule à l’arène une fois par mois afin d’éviter au loup une tentative de fuite qui aurait fini en mort rapide, quoi que pas toujours rapide. Certains avaient essayé mais jamais réussi. J’avais entendu leur peur et leurs hurlements. Bien suffisant pour vouloir rester en vie. Je reprenais aussi le contrôle cinq fois par jours pour prier à ce qu’il me semblait être les bonnes heures. Mais le reste du temps je laissai le loup prendre la place. Je vivais sous forme de loup la nuit, sa fourrure me tenant chaud. Les transformations m’épuisait mais je tenais à reprendre forme humaine pour pouvoir prier, ce qui restait mon dernier rempart contre la folie pure.

Mon salut se présenta sous les traits d’une femme aussi ronde qu’un tonneau et croulante sous diverses couches de tissus colorés. Elle s’était épris de moi et m’avait racheté à mon alpha pour une somme astronomique, ce dernier ne souhaitant pas se séparer de moi, ayant gagné tous mes combats depuis maintenant sept longues années. Mais il savait très bien qu’il fallait de la nouveauté et me céda après de nombreuses négociations. Nous étions  l’aube du nouveau siècle. Ma nouvelle maitresse était une vampire. Je n’en avais jamais encore approché de près mais j’avais appris à les détester.
Les premiers temps furent très durs. J’avais depuis un an laissé de plus en plus les rennes au loup si fort en moi. Je ne me transformais que quelques fois par mois en homme et retrouvais toujours la même misère de ma cellule alors l’abandon m’avait presque atteint. Je restai trois mois sous forme de loup dans ma nouvelle cage comme l’appelle mon loup, beaucoup plus confortable cependant que l’ancienne. La vampire avait mis à ma disposition une vaste chambre avec tout le confort possible et même des livres. Plusieurs étaient en anglais certes, mais une partie étaient aussi en arabe et il y avait même une version du Coran. La partie fervente en moi repris le dessus lorsque je découvris ce dernier livre. Je repris peu à peu de la place, poussant doucement le loup. Lui promettant la liberté un jour, lorsque que nous serons plus forts. Je lui expliqué qu’il fallait profiter de cette occasion. De cette femme qui semblait s’intéresser à nous. Je l’avais déjà remarqué, nous dévorant des yeux dans l’arène à la fin des combats. Elle aimait surtout voir notre gueule ensanglantée après la mise à mort.
Pourtant je ne savais que penser de cette femme extravagante. Elle n’était pas cruelle avec moi. Elle aussi me conforta dans l’idée que je n’étais rien à part un monstre sanguinaire. Je savais bien qu’elle disait vrai. Comme me laisser en liberté alors que je ne contrôlais pas ma soif de sang les nuits de pleine lune ? Au moins j’avais quitté ma cellule et disposait d’une chambre confortable, même si tous les murs, plancher et plafond était en argent et que je ne pouvais m’échapper. J’étais aussi traité avec respect, ce que je n’avais pas connu depuis des années. Elle m’apprit même à me contrôler petit à petit. Je n’avais nulle part où aller et je n’étais rien. Alors je restais avec elle.
Les première nuit de pleine lune elle fit entrer des hommes ou des femmes dans ma cellule, surement pour que j’en fasse mon repas. Mon loup et moi-même nous terrâmes au coin de la chambre à grand efforts pour ne pas se laisser tenter. C’était extrêmement difficile, surtout d’entendre les gémissements des humains et sentir leur cœur palpitant de vie. Mais je tins bon. Alors ma maitresse se lassa et pour me permettre de chasser, lâcha une caisse entière de lapin que je coursais dans toute la maison, faisant attention à ne rien casser pendant ma course, ce qui ajoutais une difficulté supplémentaire que j’appréciais. Ma maitresse était ravie de me voir agité dans tous les sens. Mon loup aimait courir mais il aurait préféré le faire à l’extérieur … A grand renfort de promesse je l’intimais de patienter, encore et toujours.
Je devins son fidèle compagnon. La protégeant lorsqu’elle sortait le soir dans les rues malfamés de Londres pour rejoindre ses party orgiaques auxquelles j’assistai le regard baissé. Jalouse, elle n’acceptait pas que quiconque me touche, ce qui m’arrangeait grandement. Elle se rengorgeait d’avoir un fidèle loup à ses côtés et les autres femmes me coulaient des regards avides.
Pas forcément évident de trouver un loup qui vous obéit de son plein gré pas vrai ? Sauf que ça je ne le savais pas, ne connaissant de la condition de loup que l’horreur de l’arène.
Je profitais de ma maitresse pour parfaire mon anglais et continuer de me cultiver, ce que j’avais déjà commencé dans mon pays. Je regardais d’un air envieux le monde des humains.
La vie nocturne de Bath était exaltante et je m’émerveillai sans arrêt de l’inventivité des hommes.
Un soir alors que nous étions à une grande et fastueuse réception dans un manoir, un homme m’approche et je reconnu un loup à son odeur. Il me contemplait avec un sourire amusé bien qu'évitant de me regarder dans les yeux. Je cherchais ma maitresse des yeux et l’aperçut, batifolant avec un jeune humain. Cela fait maintenant 35 ans que nous étions ensemble et elle avait rallongé la laisse qui nous reliait me faisant de plus en plus en plus confiance. L’homme m’accosta et s’en suit une longue conversation.
C’était un loup d'une meute du nord de l'Angleterre venu là pour affaire. Nous discutons et il rit devant mon air ahuri lorsqu'il me parle de sa meute. Ce ne sont pas des monstres. Ils ne tuent pas à tout va, se contentant de quelques lapins voir de chevreuil les nuits ou la belle lune prend son emprise sur nous. Il me rassure. Nous ne sommes pas des monstres mais des créatures magnifiques, le parfait accord en l’homme et le loup. Je peine à le croire mais ses mots me touche. J’ai bien remarqué depuis le début que le loup n’est pas avide de chair humaine mais je ne peux le vérifier et ai peur de le faire car tout le monde me dit que je ferai forcément un massacre si on me laisse seul.
J’ai envie de croire ce loup qui semble si à l’aise. Il me propose de les rejoindre, de quitter cet endroit pervertit et mauvais pour un loup. Mais ma maitresse s'approche, je la regarde ... et je n'ai pas le cœur de la quitter. Pas encore ... Elle a beau être une vampire qui au final me tient captif, elle est aussi celle qui m'a permit de quitter l'arène. Je lui suis redevable. Je remercie le loup pour cette conversation, l'assurant que la vie avec ma maitresse n'est pas si mal que ça et l'encourage à me quitter avant qu'elle ne nous rejoigne. Nous quittons la fête, ma tête pleine de questions.

Après 75 ans de vie avec ma maitresse je ne tenais plus en place. Il me fallait la quitter. Les paroles du loup rencontré il y a maintenant 21 ans m’occupai toujours autant l’esprit. Par la suite j’avais rencontré d’autres loups dans d’autres villes que nous fréquentions le temps d’une soirée. Certains étaient violents et je m’éloignais pour éviter une bagarre mais d’autres, comme le premier parlèrent avec moi et certains même me proposèrent d’éliminer ma maitresse. Mais je refusais. Malgré ses côtés excentrique et sadique parfois, elle me traitait bien et j’avais peur de retomber dans une meute violente où je serai encore obligé de tuer d’autres loups. Mon loup lui hurlait en moi.
Et surtout avec le temps et grâce à ces rencontres j’avais pu me rendre compte que je n’étais pas tant un monstre. Je me contrôlais maintenant parfaitement. Usant de mon temps libre à m’y exercer. Je pouvais même rester sans bouger devant l’odeur du sang lorsque ma maitresse se nourrissait devant moi d’humain envouté.
J’obtenais alors de ma maitresse de nous laisser courir de temps en temps dehors, à ses côtés. Avec prudence elle accepta. Je lui avais aussi demandé un peu plus tard de me libérer, par amour pour moi. Mais elle avait refusé et surtout m’avait puni, m’enfermant dans ma chambre blindée et m’affamant. J’avais cru devenir fou de frustration encore une fois mais mon loup avait pris soin de moi. J’avais passé plus d’une semaine sous forme de loup avant de gémir à la porte.
Un soir, alors qu’elle se nourrissait de moi, je lui exposais l’idée de faire un voyage dans mon pays. Elle leva un sourcil et m’enjoignit à continuer. Je lui parlais de la beauté du Yémen, du volcan magnifique et du bleu claire des eaux poissonneuses. L’amour de mon pays transparaissait dans mes mots et elle se laissa convaincre.
Le voyage fut long et comme depuis toujours je me retrouvais enfermé dans une boite aux murs et couvercle d’argent durant la journée, à défaut de grande chambre
Nous accostâmes à Aden et j’humais avec délice les odeurs de ma ville. Ma maitresse avait loué une immense maison sur les hauteurs de la ville. Nous arpentâmes la ville et le souk des nuits durant. Dans un élan de vice, ma maitresse me conduisit dans mon ancien quartier et s’arrêta devant une maison. Une femme sortit sa tête à la fenêtre pour fermer les volets, et je reconnus ses yeux et son odeur.
Ma douce Warda … mon cerveau se crispa. Nous étions en 1956, ce ne pouvait être elle. Je repris une inspiration et je sentis une subtilité. Ma petite-fille. Ce ne pouvait être que ça. Mes poings se crispèrent et une larme coula sur ma joue. Ma maitresse laissa échapper un rire et m’attira dans une ruelle pour se nourrir de moi alors qu’elle immobilisait de son regard perçant mes bras et mes jambes. Elle me souffla qu’elle aime mon goût quand j’étais furieux.

Ce fut la goutte de trop. J’avais beau lui être reconnaissant de m’avoir sorti de ma vie de misère et de combat, revoir ma famille m’avait redonner un élan de courage et de détermination.
Jusqu’ici je n’avais jamais eu une occasion de me libérer de son emprise. Il fallait que je change de tactique. Ma maitresse m’avait souvent reproché de ne pas la désirer comme elle me désire.
Deux nuits plus tard, avant les lueurs de l’aube, je la dévorais du regard. Je savais bien qu’au lever du soleil elle allait tomber dans l’inconscience. J’en avais entendu parler plusieurs fois.
Je m’avançais vers elle du pas souple et prédateur que me conférait ma condition de loup et l’aguichais autant que je le pouvais. Surprise, elle se prit au jeu et fondit littéralement dans mes bras ayant enfin ce qu’elle désirait le plus : du désir venant de ma part sans qu’elle ait à m’y forcer.
Je fis du mieux que je pu pour la satisfaire et la transporter dans un autre monde rempli de plaisir. Un monde si éloigné du notre qu’elle en oublierait de me remettre dans ma cage. Je lui murmurais des « je t’aime » qui la faisait ronronner de plaisir et la laisser se nourrir de moi à cet endroit précis qu’elle adorait mais où je la laissais peu se nourrir, au creux des cuisses.
Mon plan marcha à merveille et elle s’endormit doucement à mes côtés avant de sombrer dans cet état étrange. Je la poussais doucement pour voir si elle se réveillait mais rien ne se passa. Je laissai alors mon loup prendre le pas et me transformais.
Mes yeux prirent une couleur dorée et le loup furieux et enfermé depuis tant d’année reconnu le moment. Après un bref moment d’hésitation, la tête roula sur le lit et je laissais le loup se repaitre de sa vengeance. Enfermé depuis si longtemps il n’aspirait plus qu’à la liberté. Je mis le feu aux restes avant de quitter la maison, enfin libre.
Je ne m’attendais pas à me retrouver ahuri dehors, ne sachant pas quoi faire ou où aller. Désemparé je revins dans la maison et choisit d’attendre l’aube pour sortir. Cela faisait 56 ans que je n’avais pas vu l’aube toujours enfermé dans ma boite d’argent. Je rassemblai les affaires de ma maitresse et jeté tout à la mer à l’abri de regards. Je payais aussi un bateau pour faire croire qu’elle et moi étions repartis de la ville vers l’Inde.

Plusieurs jours durant je guettai la maison de ma fille pour l’observer. Elle ressemblait tellement à sa mère. Je retrouvais aussi sa sœur mais pas mon fils. Je ne pouvais pas me permettre d’interrompre leurs vies après tant d’années d’absence. Et je n’avais pas vieilli. Ce serait étrange … et dangereux.
La nuit je courrais sous ma forme de loup, loin de la ville et des hommes. L’air frais coulant sur ma fourrure me faisait un bien fou. Le loup était heureux. Nous étions heureux. Je découvris bien vite que oui, le loup solitaire avait raison. Je n’étais pas un monstre. Peut-être qu’Allah ne m’accueillerait jamais dans son royaume, mais au moins, maintenant je pouvais choisir d’être un homme, ou un loup, bon. Qui ne fait pas le mal autour de lui. Plus besoin de tuer d’autres loups innocents et acculés. Je pouvais être libre.

Un soir, dans un café, une odeur de terre et de musc emplit mes narines. Un homme me fixai de l’autre côté. Mon instinct me dicta de baisser le regard et je failli fuir à toute jambe de peur de retomber sur un tortionnaire. Un sourire étira ses lèvres et il se dirigea vers moi. Je me forçais à rester immobile. J’avais pourtant devant moi mon futur alpha. Cela me surprit mais une meute était présente à Aden et régnait sur tout le Yémen sud. Au départ je fus méfiant et très réticent à son discours. Je lui contais mon passé et la colère dans ses yeux me fit comprendre que tous les loups n’était pas aussi ignoble que l’alpha d’Angleterre. J’intégrais doucement la meute, prenant part aux courses les nuits de pleine lune mais pas beaucoup plus. L’important pour mon alpha était de m’avoir à l’œil et que je ne fasse pas de vague. J’appris rapidement les codes de la meute. Les autres loups m’ignoraient et ne me cherchaient pas des noises. Les rares qui le firent se retrouvèrent sur le dos, le ventre et la gorge exposés. Mes débuts de loup-garou avait été en tant que machine de guerre. Je ne souhaitais plus de combat mais quand on m’y poussait je savais réagir sans pour autant tuer.
Mon loup était heureux d’appartenir à une meute. Le contact des congénères était agréable et j’arrivais parfois à oublier mes malheurs passés.
Une jeune louve s’intéressait à moi. Rien à voir avec Warda. Elle n’avait pas ses grands yeux ni sa bouche sensuelle mais son caractère était d’or. Mon loup l’appréciait et savait qu’il était mieux pour nous d’avoir quelqu’un à nos côtés. Elle s’était faite attaquée il y a plusieurs années et avait rejoint la meute. Elle devint notre compagne. C’est elle qui me poussa à reprendre une vie dans le monde des humains. Après tant d’années à l’écart ce fut difficile. Un des loups possédait une entreprise de construction et m’embaucha. Je m’intégrais encore plus doucement qu’avec la meute, restant à l’écart de peur de faire des choses inappropriées mais mes collègues étaient gentils bon enfants. Je m’intégrai plutôt bien.

Les britanniques étaient toujours là mais le pays commençait à s’agiter et à ne plus supporter d’être une colonie.  Des groupes se formèrent et 1967 fut l’année de la libération. Des grèves puis des émeutes violentes ébranlèrent le sud du Yémen. La meute avait décidé de prendre le parti de bouter les anglais et pris part aux émeutes avec allégresse. En 1970, la première démocratie du monde Arabe se mit en place. En 1971, une police populaire se créa pour contrer l’armée à laquelle personne ne faisait confiance. Le métier de maçon me plaisait mais n’était pas exactement ce que je préférais. J’avais toujours apprécié diriger les hommes, bien qu’avoir un rôle dans la meute ne m’intéressai pas. Mon emprisonnement et les sévices que j’avais subi me poussait aussi à protéger les autres afin que personne ne puissent vivre ce que j’avais vécu. Je rejoignis alors la police en tant que simple agent à Sanaa la seconde capitale du Yémen. Mon amour du travail bien fait, ma franchise et mon calme me fit gravir les échelons et 7 ans plus tard j’étais chef d’une brigade. Mon odorat me servait souvent à reconnaitre les coupables ou à détecter les mensonges. Je me sentais plus à l’aise avec mon équipe qu’avec ma meute. Mon alpha m’a fait remarquer un jour que si je le voulais j’avais assez de dominance pour être son lieutenant, peut-être même plus. Je lui avais adressé un sourire las. Je ne voulais pas avoir à tuer les loups de ma meute si ceux-ci faisait un écart de conduite. Voilà pourquoi j’aimais évoluer au sein des hommes. Les conflits n’avaient pas à se régler par la mort. Et mon loup aussi avait assez tué d’autres loups pour en être dégouté.
Les années passèrent, je ne vieillissais pas mais tentait de le cacher du mieux que je pouvais. Je dus tout de même quitter mon poste pour éviter tout soupçon. Je rejoignis une société privée de surveillance pour veiller sur les grosses usines qui avaient poussées. Pas très intéressant mais ça me convenait. Je voyais peu de monde, les employés changeaient souvent ce qui me permettait de faire passer ma nature quasi immortelle presque inaperçue. Ma compagne me rendait heureux, surtout mon loup. Je ne l’aimais pas autant que ma Warda mais elle était douce et discrète.

1998 déjà. Un nouveau siècle que j’allais encore devoir affronter. Mais j’aime ça le changement. Alors je quittais mon poste pour rentrer dans la police encore une fois, mais à Aden cette fois-ci. Là encore je me fondis dans le décor et réussis au bout de 10 ans à avoir ma propre équipe. En 2012 une promotion me fit changer de service, passant chef de l’équipe qui s’occupait des meurtres et des affaires délicates. Changer d’équipe me permit encore une fois d’éviter les questions sur mon apparence qui ne semblait pas vieillir. Le problème, c’est que mes états de service excellent n’étaient pas du goût de tout le monde. L’homme que je remplaçais n’était pas tout à fait ravi d’avoir été muté dans un service administratif, au placard comme on dit, à cause de ses résultats trop bas. Il se renseigna sur moi et se pencha sur les petites incohérences de ma vie falsifiée que m’avait donnée la meute. Il se mit à espionner ma maison et ma compagne. La suivant, elle qui ne connaissait pas son odeur qui se mélangeait alors aux autres de la ville. Tout bascula à cause d’une photo. Je la reçu dans ma boite au lettre un soir de novembre en rentrant après un long service. Un cliché de ma compagne se transformant en louve dans l’une des propriétés de la meute. C’était son petit défaut. Elle adorait être louve et échapper à la vie fermée de femme dans notre société. Je froissais la photo dans ma main, mon loup grondant sourdement. Je savais que c’était lui. Ce rat avide. Je rentrais chez moi dans une colère froide. J’appelais  Bilqis, notre compagne. Mais rien. Pas de bruits. Je parcourais toute la maison à mi-chemin entre la rage et la détresse. Je ramassais la photo que j’avais laissé tomber au sol et regardais au dos. Quelques mots y était inscrit. « Quitte la police et part loin si tu tiens à ta femme ». Le loup prit les commandes et se précipita au lieu de rendez-vous ou notre compagne était apparemment retenu. Elle se trouvait là, entouré de chaine d’argent qui la faisait souffrir, la tête découverte, ses cheveux en bataille. Elle pleurait. Je me précipitais vers elle et son cri transperça mes tympans lorsqu’elle me hurla de ne pas approcher. Mais c’était trop tard j’étais lancé. Un bruit de cliquetis me fit tourner vers la tête, sur la mezzanine du hangar. Un homme, celui que j’avais remplacé me tenait en joue, un sourire aux lèvres. Il appuya sur la détente, la balle rata sa cible et siffla près de mon oreille. Il m’avait manqué, je grondais à son intention quand un soupir douloureux retentit derrière moi. La balle avait atteint Bilqis en plein cœur. Il n’avait pas loupé sa cible. Son rire retentit et se répercuta dans l’espace vide alors que j’étreignais ma douce compagne. Fou de rage je couru rejoindre l’assassin, allant beaucoup trop vite pour qu’il puisse me viser et au final, étant beaucoup trop proche pour se débrouiller avec son arme longue distance. Avant que je puisse serrer sa gorge entre mes crocs, quelque chose me percuta dans les côtes et me fit rouler sur le sol, ma tête heurtant le mur. De mes yeux mi-clos je vis un loup à la fourrure sombre arracher la tête de l’homme. Je senti l’odeur de mon alpha qui vint me pousser du bout de son museau ensanglanté.


Je passais plusieurs jours à somnoler dans la maison de la meute sous forme de loup. Je ne l’avais pas aimé comme Warda d’un amour sincère mais elle avait était là pour me guider dans la meute et me réinsérer dans le monde des hommes.
J’appris par mon alpha que l’homme qu’il avait tué était un chasseur d’être surnaturel. Le fait que je prenne sa place l’avait fait s’intéresser à moi et il avait reconnu les caractéristiques du loup-garou. Voilà pourquoi il avait su capturer ma compagne avec un filet d’argent. Ma cuisse se rappelait aussi très bien d’ailleurs ses balles en argent.
Mon alpha me lança un regard emplit de tristesse.

- Tu vas devoir partir Qahtan. Il n’y a plus rien pour toi ici à part trop de souvenir douloureux. Essaye de trouver une meute ou tu auras vraiment ta place. Je connais un endroit où tu trouveras ce qu’il te faut … Je suis désolé. Tu es un homme bien et un bon loup qui a traversé des épreuves très dures et qui a su s’en sortir mais cette ville est mauvaise pour toi.

A ce moment le souvenir me revint d’un alpha américain travaillant dans une société de sécurité, rencontré lors d’un meeting sur la sécurité justement. Il m’avait paru être un homme bon. Mon alpha lui, m’avait parlé du marrok. Il me semblait être une bonne idée d’aller me présenter au marrok et peut être tenté de contacter cet alpha, Adam si je me souviens bien. Peut-être aurait-il une place pour un vieux loup comme moi.




Allez encore quelques petites questions?



Le principe est simple, ici il vous suffit de répondre du tac au tac le première chose qui vient à l'esprit de votre personnage...

¤ Mer ou Montagne? Mer
¤ Les enfants c'est une joie qui est maintenant hors d'atteinte
¤ Quelle couleur? ocre
¤ Un moyen de locomotion? bateau
¤ Une arme? la loi
¤ Le courage c'est essentiel mais à doser
¤ Bien ou mal? bien
¤ La gentillesse, la compassion c'est rare et précieux
¤ Sucré ou salé? sucré
¤ La hiérarchie pour toi c'est important
¤ Fidèle ou infidèle? fidèle
¤ La rancune pour toi c'est malsain
¤ Hommes ou femmes? femmes
¤ Le sexe pour toi c'est dans l'intimité avec celle que j'aime
¤ La religion pour toi c'est ou plutôt c'était important, maintenant je ne sais plus
¤ Plantes ou animaux? animaux
¤ Tension ou passion? tension
¤ L’honnêteté c'est... vital
¤ Seul ou accompagné? tout dépend de qui
¤ La confiance pour toi c'est un don
¤ Le jour ou la nuit? jour
¤ L'amour c'est lointain et beau
¤ Juge, jury ou bourreau? aucun
¤ Le surnaturel c'est naturel
¤ Humain, Loup, Vampire? Loup et humain, surtout pas vampire
¤ Le mot de la fin? Plus jamais de mort
Au joueur/A la joueuse de nous parler de lui à présent.

₪ Prénom ou Pseudo; Emy
₪ Âge; 24 ans
₪ D'où viens-tu?; montagnes jurassiennes
₪ Que penses-tu du forum?  love
₪ Que penses-tu du design ? trop sombre  mon goût mais soigné
₪ Comment as-tu atterri ici? via mon reroll
₪ Double compte? (cf.règlement) yep yep, la demoiselle épicée
₪ Votre avatar? Sasha Roiz
₪ Briggs et moi? j'adore !
₪ Autre chose à ajouter? euh ...
₪ As-tu signé le règlement ?
Spoiler:
 
₪ Que faire de moi?
Spoiler:
 
₪ Voulez-vous être parrainé? ça ira merci
₪ LE CODE DU REGLEMENT;
Oki by Le Dénouement

[/size]


Dernière édition par Qahtan Al Mujahid le Mer 14 Oct - 13:05, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Dénouement
Voir le profil de l'utilisateur
Solde : 39

Age du personnage : 1000
Grande Révélation :
  • Neutre

Avatar : Aucun
Crédits : Wild Wide

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 7:39

Bonjour et re-bienvenue à toi !

Bon courage pour ta fiche Smile Si tu as des questions, n'hésite pas surtout Very Happy


   


    Pour bien commencer
       Avatar 200*320 tu mettras...    Remplir tous les champs tu devras...    Surveiller ton orthographe tu feras...    Avoir lu et compris le règlement tu auras...    Rester crédible tu devras...    A faire appel au staff tu n'hésiteras pas...    T'amuser tu ne manqueras pas...    Bon jeu et bon courage à toi...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 8:07

Re bienvenuuue cheers

Je suis curieuse de rencontrer ce p'tit loup ! xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aya CrossLes Apparences sont parfois Autre
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t1435-aya-cross-terminee http://wildwide.forumactif.com/t1442-aya-cross#57133


Solde : 5089

Age du personnage : 21 ans
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Un loup venu d'ailleurs à qui je tiens sans savoir ni comment le lui dire, ni comment faire
Localisation : Aspen, Montana
Emploi/loisirs : Officiellement conseillère environnementale, officieusement au service d'Adam Hauptman
Humeur : Vous tenez vraiment à le savoir ?

Avatar : Barbara Palvin
Crédits : MySelf
Les Apparences sont parfois Autre

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 8:28

*observe le nouveau venu avec méfiance et soupire*

Encore un qui va pas aimer les chasseurs et les mettre tous dans le même panier...


Re-bienvenue à toi cheers

Et je veux un lien et un rp 596




Retour à mes origines, à celle que je suis, qu'importe ce qu'il adviendra...
mais plus jamais, je ne serai seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shaneah A. O'NeilIl n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t77-shaneah-aurora-ivanesca-o-neil http://wildwide.forumgratuit.org/t118-shaneah-ivanesca-o-neil


Solde : 4427

Age du personnage : 21 ans / 97 ans
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Thémis est de taille imposante, même pour une garou, son pelage est d'un noir mate sans une once de blanc et ses prunelles d'or liquide.
Maitre/Esclave : Demandez à Victor
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Libraire
Humeur : Sybilline

Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Bazzart+ Google
Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 8:42

Bienvenue en ces terres ^^ Et bon courage pour ta fiche ^^.

Fais bien attention aux codes ils sont capricieux ^^. Ne modifie bien que les parties indiquées ^^.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron DahmerNemo propheta in patria sua
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t2161-aaron-dahmer http://wildwide.forumactif.com/t2176-aaron-dahmer#85266


Solde : 625

Age du personnage : la quarantaine visuellement mais plus d'un millénaire en réalité
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Il a l’apparence d’un vieux barde gallois avec lequel j’apprécie discuter autour d’un bon verre
Maitre/Esclave : Un bel agneau libre nommé Théodora
Localisation : Ici et là, selon le moment et mon envie
Emploi/loisirs : Je fais fructifier mes investissement, ou du moins, certains s'y emploient à ma place
Humeur : Taquine, espiègle, un brin sadique aussi

Avatar : Robert Downey Jr
Crédits : Google
Nemo propheta in patria sua

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 8:45

Bon jeu avec ce nouveau personnage, jeune loup Cool


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Théodora VasilisΜάγισσα μέχρι θανάτου [Sorcière jusqu'à la mort]
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 901

Age du personnage : 32 ans.
Grande Révélation :
  • Neutre

Maitre/Esclave : Un roi du nom d'Aaron Dahmer
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Agent de Police municipale d'Aspen

Avatar : Rita Hayworth
Crédits : Google image, Tumblr
Μάγισσα μέχρι θανάτου [Sorcière jusqu'à la mort]

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 9:58

Re-bienvenue ! Very Happy

Sasha Roiz !!! J'adore ce choix d'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Qahtan Al MujahidLe temps est la clef de tout
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 159

Age du personnage : 176 ans, 39 ans d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Grand loup gris au poitrail large avec le museau et les pattes plus sombres
Localisation : Aspen
Emploi/loisirs : Ancien chef de police
Humeur : Prudent

Avatar : Sasha Roiz
Crédits : Google img
Le temps est la clef de tout

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 11:39

Merci à toutes et tous !

Shan : je déteste ces fichus code ... à chaque fois je galère groumpf
Mercy : ma futur lupa Very Happy
Aya : avec plaisir jeune demoiselle
Théa : merci c'est gentil Smile


edit : à l'intention du staff => c'est tout bon super
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Dénouement
Voir le profil de l'utilisateur
Solde : 39

Age du personnage : 1000
Grande Révélation :
  • Neutre

Avatar : Aucun
Crédits : Wild Wide

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 13:56

Vu ton annonce, le staff en déduit que ta fiche est terminée Wink

Alors, déjà une chose, le code du règlement n'est pas le bon ^^ Courage, tu vas finir par le trouver.

Pour le reste, on lit ta fiche et on revient vers toi ensuite.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Qahtan Al MujahidLe temps est la clef de tout
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 159

Age du personnage : 176 ans, 39 ans d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Grand loup gris au poitrail large avec le museau et les pattes plus sombres
Localisation : Aspen
Emploi/loisirs : Ancien chef de police
Humeur : Prudent

Avatar : Sasha Roiz
Crédits : Google img
Le temps est la clef de tout

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 18:00

fichtre je me suis encore faite avoir c'est pas possible ça euh
et pour peut être la quoi .... 8ème le code m'est passé sous le nez, je suis une cause désespérée. Enfin maintenant c'est bon (je crois, je n'ai plus aucune certituuuudes)


   
I'll never let you down
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Dénouement
Voir le profil de l'utilisateur
Solde : 39

Age du personnage : 1000
Grande Révélation :
  • Neutre

Avatar : Aucun
Crédits : Wild Wide

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 18:05

Bonsoir à toi !

Ton histoire est très intéressante, mais plusieurs points sont à revoir pour être raccord avec le contexte d’Aspen ^^ Une petite relecture aussi pour les dernières petites fautes qui se sont cachées à ta relecture. Razz

Les différents points maintenant.

=> des combats de loups-garous organisés uniquement par des vampires, même en Europe, ce n’est pas possible. Pour que cela puisse se faire, il faut forcément la complicité d’un Alpha assez intelligent pour ne pas se faire tuer par Chastel en restant le plus discret possible. Et encore, il ne peut faire combattre que ceux de sa meute.

=> la durée de la captivité est trop longue, surtout que les loups se mangent entre eux durant les combats. Normalement, dans de telles circonstances, ton loup serait devenu fou après quelques années, moins d’une dizaine.

=> sur Aspen, les vampires n’ont pas de pouvoirs. Il est donc impossible qu’une vampire ait agi ainsi envers ton loup. Sans compter que Victor est le seul à avoir eu une louve comme esclave, et en la planquant de tous au départ.

=> autre chose, il est impossible pour un loup de ne changer qu’une partie de son corps. C’est tout ou rien, et ça prend du temps. Il vaut mieux attendre la journée pour tuer un vampire, sauf si Aaron Dahmer xD Lui, faut avoir de la chance ^^

=> le fait qu’il reste aussi longtemps au même endroit, sans vieillir, amènerait forcément des questions des humains. Ton loup ne pourrait-il pas alterner entre des périodes dans la police (ce qui te permet de conserver la fin de ton histoire) et des moments où il exercerait en tant que privé ? Ainsi, il protège son anonymat de loup.

Je sais, ça peut sembler beaucoup à revoir, mais pas d’inquiétude, si tu as des questions, que tu as besoin d’un coup de main, je suis là ! Wink


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Qahtan Al MujahidLe temps est la clef de tout
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 159

Age du personnage : 176 ans, 39 ans d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Grand loup gris au poitrail large avec le museau et les pattes plus sombres
Localisation : Aspen
Emploi/loisirs : Ancien chef de police
Humeur : Prudent

Avatar : Sasha Roiz
Crédits : Google img
Le temps est la clef de tout

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 7 Oct - 19:16

pas de soucis, je te contacte par Mp pour ne pas surchargé ce post Wink

edit : bon euh je crois que c'est bon. J'avais la tête dedans donc j'espère ne pas avoir fait de bêtises chronologique ou quoi. Pareil pour les fautes j'ai fait la traques désolée si il en reste :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aydan SkylerLouveteau Forever
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t1781-aydan-skyler http://wildwide.forumactif.com/t1790-aydan-skyler


Solde : 637

Age du personnage : 26 ans d'apparence mais 34 ans réellement
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : D'une taille respectable sans pour autant être massif, il possède un pelage gris avec de légers reflets roux. Son museau ainsi que ses pattes sont blanches. Ses yeux sont couleur ambre.
Emploi/loisirs : Retrouver la grande louve noire qui l'a Changé.
Humeur : Amoureux et de plus en plus apaisé

Avatar : Tyler Hoechlin
Crédits : avengedinchains
Louveteau Forever

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Sam 10 Oct - 22:47

J'ai pas compris qui tu étais mais rebienvenue parmi nous papi loup Laughing



AYDAN SKYLER
“L'homme qui a une bonne compagne est la plus heureuse des créatures de Dieu. Le solitaire doit être bien misérable, sa seule chance est d'ignorer ce qu'il perd.” Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Dim 11 Oct - 17:09

Re-bienvenue parmi nous ! Et une carpette en plus !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Qahtan Al MujahidLe temps est la clef de tout
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 159

Age du personnage : 176 ans, 39 ans d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Grand loup gris au poitrail large avec le museau et les pattes plus sombres
Localisation : Aspen
Emploi/loisirs : Ancien chef de police
Humeur : Prudent

Avatar : Sasha Roiz
Crédits : Google img
Le temps est la clef de tout

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Dim 11 Oct - 22:44

Mina : grande la carpette en plus !

Aydan : oh vraiment tu ne vois pas qui je suis ? C'est pourtant marqué en toute lettre Very Happy


   
I'll never let you down
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aya CrossLes Apparences sont parfois Autre
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumactif.com/t1435-aya-cross-terminee http://wildwide.forumactif.com/t1442-aya-cross#57133


Solde : 5089

Age du personnage : 21 ans
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Un loup venu d'ailleurs à qui je tiens sans savoir ni comment le lui dire, ni comment faire
Localisation : Aspen, Montana
Emploi/loisirs : Officiellement conseillère environnementale, officieusement au service d'Adam Hauptman
Humeur : Vous tenez vraiment à le savoir ?

Avatar : Barbara Palvin
Crédits : MySelf
Les Apparences sont parfois Autre

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Lun 12 Oct - 19:35

Ouais ben c'est MA carpette, Mina donc pas touche !!!!!! Evil or Very Mad




Retour à mes origines, à celle que je suis, qu'importe ce qu'il adviendra...
mais plus jamais, je ne serai seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bran CornickWolf Within
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t233-bran-cornick http://wildwide.forumgratuit.org/t266-bran-cornick


Solde : 8258

Age du personnage : 1500 ans/20 d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Loup de taille moyenne, gris aux yeux dorés, bout de la queue blanche
Maitre/Esclave : -
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Marrok d'Amérique du Nord
Humeur : Grrrrrrrrrr

Avatar : Bradley Cooper
Crédits : gif will tippin et avatar google
Wolf Within

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Mer 14 Oct - 18:42

Maintenant que j'ai un ordi je peux le dire: re bienvenue! Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Qahtan Al MujahidLe temps est la clef de tout
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 159

Age du personnage : 176 ans, 39 ans d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Grand loup gris au poitrail large avec le museau et les pattes plus sombres
Localisation : Aspen
Emploi/loisirs : Ancien chef de police
Humeur : Prudent

Avatar : Sasha Roiz
Crédits : Google img
Le temps est la clef de tout

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Jeu 15 Oct - 15:03

oh oui battez vous mesdemoiselles Very Happy

Merci cher marrok pour cet accueil, j'espère être digne de vos terres


   
I'll never let you down
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Dénouement
Voir le profil de l'utilisateur
Solde : 39

Age du personnage : 1000
Grande Révélation :
  • Neutre

Avatar : Aucun
Crédits : Wild Wide

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Ven 16 Oct - 19:42

Bonsoir à toi !

Toutes nos excuses pour le temps de validation, mais voilà qui est fait, tu es désormais officiellement des nôtres ! love love love

   


   Félicitation, te voilà à présent citoyen d'Aspen Creek,
   Il ne te reste plus qu'à ouvrir ta fiche personnages: ICI, ainsi que de finir de remplir quelques champs dans ton profil si ce n'est pas déjà fait (notamment "fiche et "carnet de route"). Il t'est également demandé d'enregistrer ta profession auprès de nos services ICI et de te recenser dans ton clan ou ton nid ICI.
   Nous te conseillons également, vivement, de suivre le sujet des annonces/rappels. Cela te permettra d'éviter de passer à côté d'infos capitales. Pour cela, rien de plus simple, il te suffit de te rendre ICI. En bas du tableau, juste en dessus de la ligne: "Utilisateurs parcourant actuellement le forum", tu trouveras à droite le lien suivant: "surveiller les sujets de ce forum". Il te suffira alors de cliquer dessus. Tu seras par la suite averti par mail si jamais de nouveaux messages sont postés dans cette rubrique. Enfin et parce que ton profil sera bien plus sympa comme ça, rendez-vous ICI.
   Après si tu ne sais pas par où commencer tu peux toujours te diriger vers le marché: ICI.
   Si tu ne sais pas à qui demander un lien ou un sujet tu pourras ainsi le faire en ce lieu ICI
   De la même manière le forum fonctionne sur système de points, tu trouveras le nombre de points à ton actif dans ton profil, sous l'avatar, dans le champ activité. Ces points te permettront d'avoir accès à certains privilèges tels qu'un double compte ou encore la création d'un scénario. Tu trouveras le système de points ICI. RPs (n'oublie pas  avec un minimum de deux réponses par mois), flooder, grapher, et voter pour les tops sites t'apporteront les points dont tu auras besoin par exemple...

   Dans tous les cas le flood et les jeux te tendent les bras et sont un bon moyen de faire connaissance ^^. Personne ne mord ici (enfin on se retiendra promis :p), on a vérifié pour toi Wink, alors n'hésite pas à poser des questions, et à demander des sujets et des liens.

   En te souhaitant beaucoup de plaisir parmi nous...
   Have Fun.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Qahtan Al MujahidLe temps est la clef de tout
Voir le profil de l'utilisateur


Solde : 159

Age du personnage : 176 ans, 39 ans d'apparence
Grande Révélation :
  • Pour

Ton loup : Grand loup gris au poitrail large avec le museau et les pattes plus sombres
Localisation : Aspen
Emploi/loisirs : Ancien chef de police
Humeur : Prudent

Avatar : Sasha Roiz
Crédits : Google img
Le temps est la clef de tout

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   Ven 16 Oct - 20:07

Merci beaucoup chers membres du staff !

*part s'occuper du cas Aya*


   
I'll never let you down
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qahtan Al Mujahid   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qahtan Al Mujahid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aspen Creek: The Wild Wide :: Le début de la danse :: Les Premiers Pas :: Nos Habitants :: Werewolves-
Les Tops Sites:


GENESIS | VELUSIA | ABYSSES | CHERRY | OBSESSION | TITOP | FILET DU DIABLE
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit