Un nouveau contexte arrive pour le forum et toutes les évolutions qui vont avez. En cas de volonté d'inscription merci de contacter le staff. A très vite...

Partagez | 
 

 Discussion entre Alphas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Shaneah A. O'NeilIl n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t77-shaneah-aurora-ivanesca-o-neil http://wildwide.forumgratuit.org/t118-shaneah-ivanesca-o-neil


Solde : 4427

Age du personnage : 21 ans / 97 ans
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Thémis est de taille imposante, même pour une garou, son pelage est d'un noir mate sans une once de blanc et ses prunelles d'or liquide.
Maitre/Esclave : Demandez à Victor
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Libraire
Humeur : Sybilline

Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Bazzart+ Google
Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.

MessageSujet: Discussion entre Alphas   Mer 22 Juil - 20:50

 
Les mains dans les poches, l’épaule appuyée contre le mur, Shaneah regardait la lune pleine monter dans le ciel. Voilà plusieurs mois qu’elle n’était pas revenue à Aspen Creek. De longues semaines où les murs froids de la librairie avaient engrangé l’humidité de l’hiver. Malgré ses vêtements et sa condition de louve, la louve ne put s’empêcher de frissonner en contemplant la buée de sa respiration contre les carreaux gelés.

Thémis attendait son heure, plus sagement qu’elle ne l’avait fait jusqu’à présent, tout comme son humaine, un vide en elle s’était créé au fil des dernières semaines et quelques parts, elle était consciente que plus rien ne serait jamais pareil. La vie des hommes, des loups et des surnats en général ne serait plus jamais la même. Elle était consciente qu’elle-même ne pourrait plus jamais voir le monde comme elle l’avait fait jusqu’à présent.

Dans un profond soupir, elle se recula du mur pour inspecter les rues de la ville, sentant en elle l’appel impérieux de la lune ronde exiger sa transformation. Bientôt elle devrait lui céder, mais retenir sa transformation lui apportait la souffrance dont elle avait besoin pour se sentir vivante et sa louve souffrant du même abandon, n’exigeait rien. Grondant son impatience couchée en boule, en attendant son heure, goutant à la douleur qui leur permettait de sentir, simplement, à défaut de vraiment respirer et d’aspirer à vivre.

Demain elle devrait aller voir le Marrock, demain elle lui donnerait les raisons de son départ, elle tenterait de lui expliquer pourquoi elle l’avait trahis, une fois de plus. Telle une marionnette dont on aura coupé les fils elle s’était effondrée face aux difficultés qui s’étaient présentées. Avait succombé à l’appel de la route en espérant que fuir lui permettrait de trouver la solution à défaut de l’absolution.

Logan d’abord qui après l’avoir supplié de rejoindre sa meute, avait assuré son soutien au Marrock avant de repartir chez lui. Brisant ainsi, bien malgré lui, ce lien ténu qu’ils avaient renoué ensemble après 70 ans d’absence.

Julian ensuite, qu’elle avait rejeté pour mieux pouvoir le protéger, qui avait fuis sa douleur en s’abandonnant à son loup. Allez savoir où il se trouvait en l’instant ? Malgré ses recherches, elle n’avait pas réussi à trouver ne serait-ce qu’un indice le concernant.

Puis Drustan, s’avouer qu’elle avait été aveuglée par ses sentiments d’humaines, l’espoir d’une autre vie, plus palpitante, plus sensorielle également, l’avoir aimé pour mieux se leurrer l’origine même de l’amour… Tout ça était difficile à accepter, elle avait un peu l’impression de l’avoir perdu à jamais en le laissant s’en aller. Elle avait laissé filer entre ses doigts 70 ans de son existence, se voilant par la même occasion la face sur ce qu’elle désirait vraiment, sur qui elle était même. Restaient-ils qu’en même amis pour autant ? Ils se l’étaient promis, mais était-ce vraiment possible, après ce qu’ils avaient partagé ensemble, après les douleurs passées ? Après tant de semaines de silences, elle commençait sérieusement à en douter. Et quelque part, ça lui manquait. Son meilleur ami lui manquait.

Aydan également, elle lui devait une explication, elle le savait, elle avait même hésité à lui demander de l'accompagner, mais alors la vérité aurait éclaté et le perdre... Elle n'était pas prête à supporter les conséquences de ses actes, surtout pas après les derniers mois passés. Et finalement, est-ce que ça l'aiderait ? Elle ne savait pas, elle avait pourtant vécu le genre de situation qu'elle lui avait infligé, et elle ne savait toujours pas si la connaissance vallait mieux que l'ignorance.

Et évidemment, Victor. Comment avait-elle pu accepter de lui laisser une nouvelle chance ? Elle le connaissait pourtant. Elle savait qui il était, elle le sentait dans son sang dans ses tripes, elle avait passé 70 ans à se persuader qu’elle le détestait, pire qu’elle le haïssait alors même qu’elle était consciente d’être incapable de le tuer. Et pourtant, elle avait accepté de lui donner une nouvelle chance, ou plutôt de lui laisser une chance de lui prouver qu’elle n’était pas qu’une esclave à ses côtés. Elle l’aimait, contre vent et marrée, contre la raison même et les sentiments, elle l’aimait. Elle aimait le diable en personne, aimait se perdre en lui, y trouvait même la sécurité. Folie ! Et voilà qu’il lui laissait ses vampires à gérer, qu’il lui faisait confiance pour les gouverner.


*Ho Victor ! Si tu savais combien tu t’es trompé !*

Elle n’avait pas les rennes en main depuis une journée que les meurtres débutaient. Pour sauver le trône de son roi elle avait pactisé avec un vampire dont Victor lui-même n’était pas sûr de pouvoir avoir confiance, Sergej. Elle lui avait promis le trône de France en échange de ses services et voilà qu’il s’était pris pour le roi d’Amérique du Nord, n’hésitant pas à s’installer sur son trône en conquérant. Comment son roi pourrait lui pardonner sa traitrise ? Quand bien même s’était pour lui, n’était-il pas trop tard à présent pour réparer les pots cassés, récupérer ce pouvoir dont elle l’avait privé ? Des mois à le chercher et à faire savoir qu’il fallait qu’il rentre. Des mois où Thémis avait tué plus que de raison. Le destin s’acharnait finalement...

Une porte claquée la ramena un instant à la réalité. Se tournant, elle considéra le jeune homme qui les épaule haussé par la tension et le geste involontaire qu’il venait de commettre, lui jetait un regard d’excuse.


-Désolée, je n’avais pas l’intention de la claquer.

Le sourire mi-taquin mi-enfantin sur les lèvres de Ryan, son regard joueur ; Shan ne résista pas à l’envie de de le rassurer du sien avant de se retourner une nouvelle fois vers la fenêtre.

-Shan ?

Commença-t-il en s’approchant vers elle sans qu’elle ne prenne la peine de se retourner. En quelques pas tranquilles il s’était positionné devant elle, prenant son visage entre ses mains pour le caresser du bout des doigts. La louve releva alors son regard sur lui avec tendresse. Le laissant lire dans ses yeux puisque s’était ce qu’il cherchait, s’appuyant contre sa paume pour y puiser sa douceur et lui rendre, un peu, de la tendresse qu’il lui offrait.

-Tu sembles si triste depuis que l’on est arrivé. Peut-être devrions-nous reprendre la route.

Lentement elle leva ses mains pour les poser sur son torse, tout prêt de son cœur, contemplant ses gestes comme ceux d’une étrangère. Il était tellement difficile d’expliquer la place que tenait ce garçon dans sa vie, à peine quelques semaines après leur première rencontre. Et s’était pour ça qu’elle était revenue ici. Pour lui. Principalement.

-Ne t’inquiète pas je suis seulement un peu nostalgique. Tu devrais aller dans les bois, rejoindre les autres loups de la ville. Je ne tarderai pas, j’ai juste besoin de quelques minutes encore…

Elle lui sourit, simplement, avec toute l’honnêteté dont elle était capable en cet instant, mais elle savait qu’il ne tarderait pas, il était un jeune loup et il avait déjà bien trop attendu avant de se transformer, ça n’était pas bon. Pas bon du tout pour lui et il le savait. Ils en avaient longuement discuté ensemble, alors qu’elle lui exposait les règles de la communauté.

-Tu me rejoins c’est sûr ?
-Mais oui, puisque je te le dis ! Aller file avant de dévaster mon appartement ! Oust ! C’est ton alpha qui te l’ordonne !

D’un sourire elle lui indiqua du menton la porte. D’un bisou sur le front elle le poussa à s’éloigner, peu rassurer qu’il était la concernant, elle le savait, elle le sentait, mais nécessité faisant foi, il n’insista pas et fini par s’échapper.

La porte se referma en douceur derrière le garçon, Shan entendit ses pas s’étouffer peu à peu dans l’escalier de la librairie avant que la clochette ne teinte pour indiquer sa sortie. D’un profond soupir plein de douleur, elle regarda son protégé traverser la rue en courant, ôter sa veste pour s’enfoncer dans les bois.


*Amuses-toi bien Ryan !*

Quelques minutes à peine, plus tard, la clochette teinta à nouveau. Humant l’air, elle chercha à reconnaître l’odeur de son visiteur, Adam Hauptman si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, frappa quelques secondes plus tard à la porte de son appartement.
Se retourna, ôtant les mains de ses poches, elle lui dit en douceur.


-Entrez Adam.

S’avançant, elle vint le saluer.

-Vous n’êtes donc pas avec les autres ? C’est que le sujet doit être important alors ? Asseyez-vous je vous en prie…




Dernière édition par Shaneah A. O'Neil le Jeu 22 Oct - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   Mar 28 Juil - 22:42

Discussion entre alphas.
Shaneah & Adam



D'abord il y a cette excitation dans l'air, plusieurs jours auparavant. Elle touche tout le monde, rendant insupportables les plus nerveux, et agitant même les plus calmes. Comme la neige que l'on sent et attend, ou le coucher de soleil que l'on sent peser sur nous alors même que la nuit drape le monde dans son manteau sombre. Mais il n'y a pas que ça. Il y a l'impatience qui nous gagne aussi, rendant trop longues chaque tâche, chaque moment qui nous en sépare. On devient fébriles, on précipite toutes choses, distraits et inconstants. Et ensuite on le ressent de tout notre corps, nos sens qui s'affinent encore plus, ce tourbillons d'odeurs, de détails, de sons qui s'entremêlent en un appel puissant. C'est comme un charme, une malédiction à laquelle on ne peut résister et qui nous dérobe chaque mois immanquablement une nuit de notre vie. On a l'impression d'étouffer dans notre propre corps, courir ne sert à rien, car nos membres semblent lourds et patauds. Les seules personnes que nous tolérons sont ceux qui nous sont liés par cette même fatalité.

Il nous reste encore deux heures avant la tombée définitive de la nuit, j'entends déjà les plus jeunes hurler et faire la fête, et je sens vibrer dans toutes les fibres de mon corps l'énergie de tous les loups de Bran qui sont présents autour de moi. C'est un bourdonnement terrifiant d'activité, un tambourinement ininterrompue de coeurs battants. Je connais intimement chaque note qui compose la mélodie de ma meute, chaque battement de coeur, chaque odeur, la voix des miens. Mais ici nous ne sommes que Mercedes et moi. Et ça a quelque chose de lugubre d'attendre l'inéluctable pleine lune revêtir notre monde de ses reflets d'argent sans eux.

Chassant la mélancolie en voyant l'excitation manifeste de Mercy qui me tourne autour en chantonnant, je finis par l'attraper d'un bras, tout en mordillant son épaule découverte. Puis la relâchant, j'en profites pour sortir mon téléphone et appeler mon second. Je sais que tout se passera bien, mais distribuer des ordres rappelle à chacun que la situation est non seulement sous contrôle, mais qu'elle reviendra vite à la normale. Il serait bien dommage qu'ils oublient à quoi ressemble un bon coup de pied au cul pendant que je m'arrache les cheveux ici. La discussion est courte, nous savons tous les deux que les loups prennent leur part ce soir et que nous ne pouvons pas leur refuser. Mais cela suffit, il a mit Jessie en sécurité chez une amie à elle de confiance, et tout le monde est d'ores et déjà réunis. Je raccroches et me détournes de ma femme après un dernier baiser qui nous laisse tout deux sur notre faim. Je la rejoindrais pour courir.

J'ai une dernière chose à régler avant. J'ai appris ce matin que Shaneah était dans le coin et je dois m'assurer du pourquoi. La dernière fois que nous nous sommes croisés, cette jeune louve indépendante venait de tuer un alpha violent. Récupérant ainsi les loups qu'il tenait sous sa férule. Ne voulant pas devenir leur alpha à son tour, elle choisit alors de me les confier. Une décision brutale et imprévue, mais que je ne regrettes en rien. Ce fut difficile d'intégrer ces loups apeurés et ne connaissant aucune façon de cohabiter les uns avec les autres. Il y a eu des semaines entières sans nuit de sommeil, sans un moment exempte d'un combat ou de sang versé. Des cris ont résonné tant et tant que je crus devenir fou à mon tour. Mais tous ensembles nous y sommes finalement parvenus, lentement, difficilement, mais nous avons finalement réussis. Et je ne sais aujourd'hui si je dois remercier ou maudire Shaneah. Elle est surement là pour renforcer les forces de Bran, et dans ce cas une visite de courtoisie s'impose, sinon, eh bien, en tant que Alpha, il est de mon devoir de savoir son statut actuel.

En m'approchant de l'adresse concernée, je vois de jeunes loups bondir et chahuter entre eux avant de disparaître pour rejoindre le lieu de rassemblement. Eh bien, voilà qui pencherait en faveur d'un changement de statut. Bien qu'elle ai certainement deviné ma présence depuis un moment, je sonnes et attends sa permission pour entrer.

Elle n'a pas changé. Elle ressemble toujours à une jeune femme tout droit sortie d'une série américaine, jolie et pétillante mais avec une certaine froideur qui tient à distance. Son aura à changé, elle est plus agressive, plus mêlée aussi. Je hausses un sourcil et la suit alors qu'elle m'invite à m'assoir. Je refuses poliment le siège, ne voulant pas m'inviter trop longtemps.

-Bonsoir Shaneah. Je suis heureux de savoir que vous vous portez bien.

Maintenant que je sais qu'elle est devenue Alpha, je me demandes si elle a récupéré la tutelle de ses loups; ou les a transformer sur ordre de Bran. Peut être est-elle là pour Aydan, ce qui calmerait déjà certaines tensions, bien qu'il ne risque pas de se soumettre facilement.

-Je ne désires pas vous ennuyer, surtout qu'il me semble que des jeunes hommes vous attendent. Je supposes que des félicitations s'imposent. J'aimerais entendre comment cela est arrivé.

Shaneah semble bien installée ici, que cela soit sa demeure principale ou qu'elle vienne régulièrement ici, elle semble en tout cas être une habituée des lieux. J'en profiterais pour lui demander ce qu'elle sait de Billings notamment. Si elle y a assistée, elle pourrait m'apporter des éclaircissements précieux.


   
Emi Burton/Mickaëla Weaver
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shaneah A. O'NeilIl n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t77-shaneah-aurora-ivanesca-o-neil http://wildwide.forumgratuit.org/t118-shaneah-ivanesca-o-neil


Solde : 4427

Age du personnage : 21 ans / 97 ans
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Thémis est de taille imposante, même pour une garou, son pelage est d'un noir mate sans une once de blanc et ses prunelles d'or liquide.
Maitre/Esclave : Demandez à Victor
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Libraire
Humeur : Sybilline

Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Bazzart+ Google
Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   Mar 11 Aoû - 14:05

Ainsi s’était lui Adam. Celui qu’elle avait appelé pour prendre en charge ces jeunes loups qu’elle avait privé d’Alpha. De ça aussi elle devrait parler au Marrock, mais avant toute chose, il avait raison, c’est à lui qu’elle devait des explications.

-Vous avez raison, j’aurais dû venir moi-même en parler avec vous. J’ai simplement été… dépassée par les évènements.

Et s’était peu dire, elle n’était pas encore certaine d’avoir fait le bon choix en acceptant de devenir l’alpha de Ryan. Elle aimait le gamin c’est vrai, mais quelle vie pouvait-elle lui offrir, quelle stabilité ? Elle-même ne connaissait pas ce mot. Ne concevait pas les règles établies comme les siennes. Elle était peut-être louve de nature, mais vampire d’éducation. Pourtant elle voulait bien faire, songea-t-elle avec ironie, elle voulait toujours bien faire, même si elle réussissait rarement son entreprise.

-Avant que je vous raconte tout, voulez-vous boire un verre, je vais personnellement en prendre un, en espérant me calmer les nerfs ?

Félinement, d’une démarche que seules des dizaines et des dizaines d’années passées auprès de vampires et à arpenter les rues à la recherche de ses proies lui avait octroyé. Une démarche à la fois sensuelle et prédatrice dont elle n’avait même pas conscience.

Arrivée dans la cuisine, elle sortit une bouteille de bourbon et deux verres avant de servir les récipients. De retour dans son salon, elle tendit son verre à Adam, avant de s’installer en face de lui.

-Je suppose que vous connaissez les grandes lignes de mon histoire n’est-ce pas ?

Ce n’est pas tant qu’elle ne faisait pas confiance à Bran pour garder ce secret, plutôt que le fait qu’il n’en soit pas vraiment un. Sans compter Victor et sa présence à Aspen Creek, Drustan, Julian… Aspen était une bourgade, sans connaître tous les détails, les grandes lignes avaient sans doute fuitée n’est-ce-pas ?

Pour être sûre néanmoins d’être sur la même longueur d’onde elle lui laissa le temps de répondre.


[…]

Prenant une bonne gorgée de son verre, elle prit le temps de savourer l’alcool sur ses nerfs affutés et dans un soupir lourd d’impatience sur la suite de la nuit qui les attendait, elle se lança.

-J’étais à la recherche de Victor quand j’ai croisé la route de cet alpha. J’avais entendu Bran discuter de ce problème, de ce pseudo alpha qui transformerait des jeunes gens sans leur autorisation. A l’époque je n’y ai pas fait très attention. Toujours est-il que j’ai croisé sa route alors que je me trouvais non loin de vos terres.

Alors qu’elle était à la recherche de Julian, Victor ou même Drustan. Un des trois hommes de son existence, mais ça, il n’avait pas besoin de le savoir.

-Je crois qu’il m’a prise pour une louve solitaire et qu’il manquait de charisme avec ses jeunes loups. J’imagine qu’il avait besoin de loups plus expérimenté pour gérer ses troupes et … cacher les corps.

Dans une légère moue de dégoût elle prit le temps de se remémorer le visage de ce loup répugnant et trop sûr de lui. Prétentieux, arrogant, obscène… fou.

-Je ne suis peut-être pas la louve la plus disciplinée, la plus respectable ni la plus intelligente de la meute de bran, mais je laisse vos sens lire la vérité dans mes paroles. Les trois fois où il m’a demandé puis menacée de rejoindre ses rangs j’ai refusé. J’ai… remis à leur place les loups qu’il envoyait me traquer. J’ai rabaissé quand il le fallait, blessé au besoin et oui j’ai conscience que j’aurais dû vous faire prévenir tout de suite. Vous laissez gérer la situation, mais je n’y ai pas songé une seconde. J’ai passé ma vie à gérer ce genre de situation seule. Par devoir ou obligation. Demander de l’aide ne m’est pas naturel. Alors j’ai fait ce que je sais faire le mieux, quand cet alpha m’a attaqué, je me suis défendue et quand il m’a poussé dans mes retranchements, je l’ai tué.

Elle ne ressentait aucun regret quant à ce meurtre. Il était une épine dans le pied de Bran, quant à l’idée de penser à ses jeunes loups livrés à eux-mêmes. Ses jeunes louves qui avaient probablement endurée les mêmes maux qu’il lui avait promis de lui faire endurer… Non, rien que de penser à ce loup, elle se sentait capable de le tuer à nouveau. Et Adam devait à présent savoir de quoi était capable cet alpha sauvage ? La meute de ce loup était à présent la sienne avec ses pensées et leurs histoires. Son regard toujours plongé dans le sien elle poursuivit.

-Je n’ai pas pensé aux conséquences sur le moment. Si je connais les lois qui régissent les loups je n’y suis pas familière. C’est l’un d’eux qui m’a fait prendre conscience qu’en tuant leur alpha je venais de prendre légalement sa place. Mais regardez-moi Adam…

Lui dit-elle d’un regard triste en écartant les bras…

-Regardez-moi ! Vous en savez suffisamment pour savoir que je n’ai ni les compétences ni l’existence pour devenir une alpha. Je sais aussi que les lois ne m’autorisaient pas à tuer ce loup, mais je l’ai fait et quoi qu’il m’en coûte je ne le regrette pas. Je ne dis pas que j’ai eu raison de le faire, mais ce type d’homme, de loup et pire encore d’alpha ne devraient pas avoir le droit de fouler cette terre.

Sans s’en rendre compte elle avait resserré ses doigts sur son verre au point d’en trembler, aussi et avant de le briser le posa-t-elle sur la petite table devant elle.

-La suite je pense que vous la connaissez, je n’ai eu aucun mal à trouver votre numéro de téléphone et je vous ai confié ses loups. Ryan faisait partie du lot si c’est la raison de votre présence ici, mais…

Un sourire attendri passa sur les traits de la louve alors qu’elle se passait une main sur la nuque.

-Que l’alpha des alphas nous garde de trouver un loup plus têtu que lui. J’ai passé des jours à le fuir, à le menacer, à le malmener. Mais chaque nuit il s’allongeait de l’autre côté du feu en silence, enserrant ses bras autour de lui. Et au fil du temps nous étions trop loin de chez vous, je n’avais pas plus l’intention de revenir ici, à Aspen. Tout comme lui n’avait clairement pas l’intention de s’éloigner. Son histoire fait que, à un certain niveau, je suis la seule personne stable de son existence. La seule personne qu’il ait choisi d’accepter. Je ne sais pas pourquoi, je sais juste qu’au fil des nuits, au fil des jours je me suis surprise à veiller sur lui et à vouloir le protéger. J’ai accepté de devenir son alpha pour le faire et à la même seconde j’ai décidé de revenir ici. Dans un lieu où il pourrait recevoir des conseils plus avisés que les miens. Dans un lieu où un autre loup m’attend, un loup dont je suis également responsable, à un autre niveau. Je ne rejoindrai donc que Ryan ce soir. Je resterai loin de la meute d'Aspen pour éviter les ennuis et dans l'attente de la décision de Bran. Je rendrai mes comptes au Marrock dès demain et j’accepterai ses choix quels qu’ils soient. Mais, et même si je n’ai pas le droit de vous demander ça. J’aimerai savoir comment ça se passe, avec ces jeunes loups ? Est-ce qu’ils s’adaptent bien à leur nouvelle vie et à vos règles ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   Dim 16 Aoû - 18:34

Discussion entre alphas.
Shaneah & Adam



Dans une nouvelle rencontre il y a toujours ces quelques secondes de flottement ou on ne sait pas ce qui va se passer, qui doit prendre la parole, si on doit s'assoir pour entamer les politesses avant d'en venir au sujet attendu, ou au contraire y aller directement. Il y a certainement un tas de règles pour ça. Heureusement pour nous, notre nature de loups nous pousse à être directs et francs, ce qui parfois peut être perçut comme une agression, mais qui en général nous permet surtout d'être efficaces. Il n'y a nulle animosité dans ma démarche, juste de la curiosité. Et Shaneah si elle est surprise de me voir, ne le montre pas. A vrai dire, elle ne sait peut être pas qui je suis. Quand elle a dû mettre fin à la vie de cet alpha pour sauver ceux qui sont à présent mes loups, nous ne nous sommes pas croisés à vrai dire. Devant l'urgence de la situation, nous nous sommes mis d'accord pour que je prennes en charge ces loups mais pour éviter de les confondre encore plus, elle n'est resté que le temps de s'assurer que j'arrives sur les lieux. J'aurais préféré pouvoir lui parler à ce moment là, ne serait-ce que pour m'assurer qu'elle était en bonne santé, mais elle a préféré disparaître, et avec du recul c'était certainement mieux. Une meute brisée est une masse bouillonnante d'énergies violentes, de loups rendus fous par la perte de leur leader et le besoin de réorganiser la hiérarchie, sans parler l'esprit humain qui porte le deuil de la disparition. La magie de la meute devient imprévisible aussi, cherchant en chacun des membres le prochain alpha jusqu'à ce qu'un loup puisse la contenir et l'utiliser pour réunir la meute. Shaneah était alors une jeune louve, solitaire, indépendante, et peut être même indécise sur le chemin qu'elle souhaitait suivre, voir peut être sur les traces de quelqu'un. Il n'est pas rare qu'un loup ai quelques années d'errance avant de rejoindre une meute, ou de prendre la responsabilité d'une. C'est une lourde charge et un emploi sans répit aucun.

Je suis d'autant plus impressionné qu'elle est un petit bout de femme visiblement bien trempé, et il n'y a aucun doute qu'elle a subit des épreuves l'ayant endurci. Le fait qu'elle ai choisit d'intervenir, de mettre fin au calvaire que subissait ses loups maltraités et délaissés par leur alpha est incroyablement courageux. Elle est puissante sans aucun doute, mais je ne sais pas ce qu'elle cherche. Elle a basiquement disparu de mon territoire après ça. Je n'ai jamais entendu parler d'elle par un autre alpha, et aujourd'hui elle se retrouve à Aspen sur le territoire de Bran. Mais elle ne compte visiblement pas rejoindre la meute mère vu qu'elle a marqué un soumis comme étant sous sa responsabilité.

Elle ne perd pas de temps pour entamer la conversation, et j'apprécie grandement la facilité avec laquelle le dialogue se noue. je ne suis pas venu pour marcher sur ses plates bandes, mais je penses que nous avons tous les deux besoin de réponses, et qu'à défaut de collaborer, savoir si l'on peut compter sur l'autre en cas de besoin, peut se montrer utile.

-Je ne viens pas pour des reproches, vous avez géré la situation avec une force peu commune, et je vous suis reconnaissant d'avoir intervenu et de me les avoir confiés. Je ne vais pas vous cacher que j'aurais préféré en savoir plus avant que vous ne disparaissiez, mais c'était la bonne chose à faire pour tout le monde.

J'ai un sourire en coin en repensant à l'expression de Ben alors que je lui annonçais que nous allions nous agrandir d'une dizaine de membres et que j'allais devoir lui confier la gestion de la meute pendant que je m'occuperais des nouveaux venus. Cet homme très impressionnant et très calme, toujours maître de la situation, et capable de gérer à peu près n'importe quelle situation, s'est retrouvé fin fou quand il a dû m'assister avec ces loups complètement perdus et surtout ces jeunes femmes apeurées et complètement retirées de la société.

J'accepte le verre d'un signe de tête, la suivant à quelques pas de distance, agréablement surpris par sa spontanéité.

-Je devines que cette situation est nouvelle alors. Croyez moi, on ne choisit pas d'être alpha, on le devient. Quand un loup qui cherche protection trouve un autre loup qui peut lui offrir sécurité et stabilité, il fera de ce dernier son alpha.

Après l'armée et le fait d'avoir été laissé pour mort, j'étais à un cheveu de devenir fou furieux. Seul l'isolement m'en a empêché, et la force de mon loup aussi peut être. Puis j'ai finalement réintégré la société humaine petit à petit. Devenir un leader et être responsable d'autant de vies ne m'avait jamais traversé l'esprit avant que cela ne devienne réalité. J'ai fais beaucoup d'erreur et j'ai souvent été sur le point d'abuser de mon pouvoir. Mais mes loups m'ont montré comment faire. Ensembles on a trouvé une façon de fonctionner. Je souhaites évidemment à Shaneah de trouver le même confort dans son nouveau statut. Et que ce jeune loup intrépide qui semble s'être attaché à elle, pourra l'aider à prendre sa nouvelle place.

Au salon nous prenons place autour de verres d'un bourbon odorant qui me prouve sans doute que cette femme à un goût très sûr. Et également qu'elle a visiblement l'habitude de traiter avec des hommes.

-Je vous remercie pour votre accueil. J'ai effectivement cherché à savoir qui vous étiez après que vous m'ayez confié les loups. Vos capacités de camouflage sont impressionnantes.

Je connais des traqueurs dont les talents ne sont plus à discuter, mais même eux n'ont pu retrouver sa trace, et quand ils m'ont rapportés qu'elle avait été élevé avec des vampires, j'ai compris que si elle ne voulait pas qu'on la trouve, ce ne serait pas possible. Je serais curieux de connaître son histoire dans les détails, mais ce n'est pas le sujet, et je ne me permettrais pas d'être aussi invasif. L'émotion et la tension sont palpables dans sa voix, aussi je poses mon verre de bourbon soigneusement à côté de moi avant de me pencher vers elle et de lui parler avec douceur mais fermeté.

-Vous n'avez rien à vous reprocher, au contraire. J'admire votre force, vous ne vous êtes pas détournée. Vous avez agit alors que vous auriez pu vous-même y rester. De plus vous n'avez pas agit sur un coup de tête, ni même sans vous assurer de savoir ce qu'il adviendrait d'eux. Vous auriez pu les abandonner sans alpha, laissés à eux-même. Ou vous auriez pu profiter de leur égarement et prendre la place que vous veniez de libérer. J'aurais aimé vous remercier à vrai dire. Sans votre intervention il serait certainement venu sur mon territoire, m'obligeant à mettre en danger les miens pour le chasser.

Je prends une pause à mon tour, savourant la brûlure liquide de l'alcool. C'est comme prendre un peu de force et de calme à chaque gorgée.

-Pour ce qui est des lois ou des droits, seul Bran saura vous renseigner. Pour ma part au moment même ou je suis devenu alpha, j'ai su que je placerais toujours la sécurité de mes loups avant tout et à n'importe quel prix. Vous avez tué un outsider, un psychopathe qui maltraitait les personnes placés sous sa responsabilité. Si ce n'avait été vous, ça aurait été moi. Ce qui est fait est fait. Parlez moi plutôt de vous. Allez vous vous installer ici, ou repartez vous ?

Je penses réellement tout ce que je lui affirmes. Cet alpha fou aurait finit par mettre les pattes chez moi et menacer mes loups. Il aurait pu faire de réels dégâts avant que je ne puisses intervenir. Qui sait même s'il n'aurait pas semé corps et mordus entre la vie et la mort avant qu'on ne puisse l'arrêter.

-Calmez vous Shaneah. Je suis ici car je penses que les meutes devraient mieux se connaître entre elles, que les Alphas au moins devraient être plus accessibles et garder contact régulièrement. Mercy et moi somme ici en tant qu'invités et je voulais en profiter pour vous saluer et vous proposer de venir nous visiter à l'occasion. Je ne sais pas si vous souhaiteriez revoir ceux que vous avez sauvés, mais je peux vous assurer qu'ils aimeraient vous remercier. Et ne vous en faites pas pour Ryan. Il me semble parfaitement heureux avec vous. Si il considère que sa place est avec vous, vous allez devoir vous y faire. Et ne vous inquiétez pas, on apprend.

Elle est visiblement très attachée au jeune homme, et je ressens également la considération qui marque chacun de ses propos. Elle est sincèrement inquiète de la suite des événements et c'est touchant de voir cette femme dure et létale faire preuve d'indécision et d'inquiétude ainsi.

-Ryan est peut être ce qu'il vous fallait Shaneah, n'ayez crainte, Bran ne vous abandonnera pas. Et je pourrais peut être répondre à certaines de vos questions également. J'ai débuté également, et j'apprends toujours. Ma compagne est une coyote, je peux vous assurer que son intégration à la meute a été une sacrée affaire. Vous avez tout à fait le droit d'avoir de leurs nouvelles, je vous laisserais mon contact pour que vous puissiez en avoir régulièrement. Ils vont bien. Ca a été très difficile et je ne vous cacherais pas qu'on a tous souffert les premiers temps. Mais peu à peu ils ont compris qu'ils avaient un foyer, ou ils étaient en sécurité et ou on ne leur ferait pas de mal. Il a fallut que je me montres intransigeant pour qu'ils comprennent que je n'attendais pas d'eux le type de soumission que leur précédent alpha leur faisait subir. On a du apprendre à trouver une façon de cohabiter sans se heurter les uns aux autres. Mais mes loups déjà présents ont su être patients et nous y sommes finalement parvenus. L'équilibre est toujours précaire comme dans tout rapport hiérarchique, mais chacun à trouvé sa place. La plupart sont liés et établis, chacun travaille et vit sa vie en dehors de la meute. Il y a des blessures et des traumatismes qui resteront toujours, mais j'ose penser que notre meute est assez forte et soudée pour les soutenir.

Je reprends mon souffle, et reprend une gorgée de Bourbon. Le manque est violent. Je n'ai jamais été séparé aussi longtemps d'eux et surtout dans un tel climat. S'ils ont besoin de moi, j'ai tout aussi besoin d'eux. Savoir qu'ils vont biens me rassure mais cela ne fait pas tout, ma place est auprès de ma meute. Si parfois je râles quand je subis toute une série de câlins ou que les mecs se battent et me parlent en serrant mon épaule, j'apprécie toutefois chaque contact. Car ils sont la preuve de notre confiance, de notre unité.

-Shaneah, il faut aussi que je vous demandes autre chose. J'ai eu à faire aux conséquences violentes du passage d'un jeune loup. Il est inconstant et ne se contrôle pas, d'autant plus qu'il laisse le loup décider la plupart du temps. Mais il est lucide et clairement dominant. Il est dominé par la recherche de la louve qui l'a transformé et je me demandais si vous saviez quoi que ce soit à ce sujet ?


Je ne sais pas si elle saura me dire quoi que ce soit, mais au moins je n'aurais pas négligé une piste possible. Bien que Aydan paraisse être partit pour s'arrêter ici un bon moment, il n'est pas exclut qu'il ne reparte, et je ne pourrais tolérer qu'il laisse de nouveaux cadavres sur mon territoire.


   
Emi Burton/Mickaëla Weaver
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shaneah A. O'NeilIl n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t77-shaneah-aurora-ivanesca-o-neil http://wildwide.forumgratuit.org/t118-shaneah-ivanesca-o-neil


Solde : 4427

Age du personnage : 21 ans / 97 ans
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Thémis est de taille imposante, même pour une garou, son pelage est d'un noir mate sans une once de blanc et ses prunelles d'or liquide.
Maitre/Esclave : Demandez à Victor
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Libraire
Humeur : Sybilline

Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Bazzart+ Google
Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   Mar 1 Sep - 18:41

Un petit rire échappa à la louve sans qu’elle cherche à se moquer de lui, seulement... Stabilité n’était décidemment pas un terme qui pouvait lui être assimilé. Même humaine déjà, son insouciance, sa témérité, sa naïveté, faisaient d’elle un être aussi insaisissable que le vent. Aussi fougueuse, imprévisible que bornée. Et s’était d’ailleurs ce qui l’avait menée jusqu’à celle qu’elle était devenue aujourd’hui. L’assassin du roi, celle qui se mourrait d’amour pour un vampire auquel elle savait ne pas pouvoir faire confiance … Poussée par ses instincts et la nécessité du moment elle n’avait que rarement prit le temps de réfléchir, à quoi bon d’ailleurs, depuis 70 ans, elle n’était que la main armée du roi, assassin consciente de ses capacités et en faisant usage pour répondre aux impératifs du moment… Elle n’était qu’une chose, qu’un objet que l’on déplace et que l’on utilise à loisir. Rien que choisir ce qu’elle prendrait au petit déjeuner était encore nouveau pour elle, alors de là à devenir une bonne Alpha pour le petit ? Quant à ses compétences et à la louve dont il parlait … Elle se contenta de se lever, de retourner se poster contre sa fenêtre en refermant ses bras sur elle, consciente qu’en lui tournant le dos, elle partageait avec lui son malaise. Malaise ce qu’elle était, ses compétences acquises par force de nécessité et coups absorbés, par ce qu’elle avait fait à Aydan. Ce qu’elle lui faisait encore, mais consciente pourtant qu’elle n’avait pas de réelle excuse ou solution à lui donner…

-J’aime bien Chicago, c’est une ville intense, autant par ses habitants que par son climat. Les vents, la neige, la pluie… tout rabat la ville et rappelle la petitesse de l’existence humaine. J’aime être à Chicago, j’aime me rappeler que quoiqu’il arrive et malgré notre nature immortelle, nous ne sommes rien en comparaison de mère nature.

D’un sourire d’excuse, elle se retourna vers lui et lui proposa un nouveau verre avant de poursuivre son laïus.

-Par certains côtés, Chicago me rappelle ma Russie natale, la nature pouvait se montrer intraitable avec nous et pourtant, je n’imaginais nulle terre plus accueillante. Vous ressentez ça vous aussi pour votre terre ? Un hiver à glacer même les os d’un loup, la ville des vents… Dans ma forêt, nous nous serrions les uns contre les autres l’hiver pour ne pas geler de froid. On buvait du sang chaud à défaut d’avoir du vin. On y ajoutait quelques épices, je me souviens que je détestais ça. Le goût, la texture…

Mais le sang était devenu sa vie depuis. Elle avait été la louve d’un vampire, elle avait été son assassin, s’était baigné dans le sang des victimes qu’elle devait faire… Comme pour Aydan, comme pour ce qu’elle lui avait fait, à lui mais surtout aux siens…

-Je sais qui est cette louve que le garçon cherche, je sais aussi où il peut la trouver. Et c’est pour ça, également que je suis de retour en ville, je veux l’aider, mais je me refuse à lui dire qui est et où se trouve la personne qu’il cherche. Je refuse de faire de lui un assassin ou un loup mort. Et croyez-moi, c’est ce qui arrivera. Aydan est plein de rancœur et de souffrance, je crois que c’est d’ailleurs pour ça qu’il s’est rapproché de la petite Lilly, parce qu’il recherchait une part de pureté qui n’existe plus en lui. Une part de désillusion. C’est d’ailleurs ce qui avait poussé Victor à me choisir à l’époque et aussi étrange que soit cette situation, je crois qu’Aydan reproduit le même schéma. Seulement, Aydan n’est pas Victor, n’a pas son passif, ni son expérience de la vie ou de la non-vie. Et je ne veux pas pour lui une telle vie. Une vie de vengeance, de sang, de peur et de solitude. Or, si je lui donne cette louve, si je réponds à son besoin de vengeance…

Bon sang que cette conversation était difficile. Néanmoins, et après une pause, elle se força à poursuivre.

-J’ai peur que le vide en lui soit trop grand après ça, qu’il ressente le besoin de le combler à nouveau. De se faire justicier d’une cause ou d’une autre. De reprendre la route, en se nourrissant d’un objectif quelconque. Je ne veux pas ça pour lui. Et encore, cela impliquerait que la louve en question ne l’ai pas tué par instinct de survie ! Mais regardez-le à Aspen ? Il n’est plus le garçon que j’ai ramassé au bord de la route. Froid et solitaire. Il a fait des rencontres, a intégré la meute de Bran. Il essaie de créer des liens, un rapport amoureux. Il se créé une vie, tout simplement. Une vie qui n’est pas en adéquation avec son désir de vengeance, une vie saine, que seul Bran pouvait lui apporter. Je crois que le mieux pour lui est de se créer une existence à Aspen, d’apprendre à maîtriser son loup, à aimer à nouveau et croire en la vie. Peut-être finira-t-il par faire son deuil de cette façon, sans qu’il n’ait besoin de… de devenir comme moi… Il n’est pas trop tard pour lui !

*Mais pas pour moi.*

Liée à l’ombre depuis trop longtemps, Shan n’avait pas les mêmes espoirs pour elle. Elle savait qu’elle vivrait, son instinct de survie l’y poussait. Mais pour le reste, elle avait aimé trois hommes dans sa vie. Quatre en comptant son frère. Elle avait déçu le dernier, deux des autres étaient l’élite des vampires américains et elle avait été contrainte de rejeter le dernier pour assurer sa sécurité. Elle n’avait d’espoir que pour Ryan et Aydan, s’était pour eux qu’elle était à Aspen et non plus sur les routes à la recherche de l’impossible. Pour eux elle avait une raison de contrôler la bête en elle, de stabiliser son existence. Pour leur assurer le meilleur… Mais pour cela, il était des secrets qu’elle se devait de garder, même si elle aurait souhaité pouvoir s’épancher et les le lui révéler.

-Adam j’apprécie tout ce que vous avez fait, que ce soit pour ces loups ou pour ce soir. Je n’ai pas l’intention de me montrer grossière et vous n'imaginez pas combien je me sens redevable mais… Nous avons tous nos secrets, nos regrets et nos blessures. Je n’aurais pas la prétention de supposer que les miennes sont plus profondes que les vôtres ou plus nombreuses. Tout comme je ne me permettrai pas de juger vos choix. Je vous apprécie et j’apprécie votre démarche de ce soir, j'apprécie également les nouvelles que vous me donnez, votre volonté de me rassurer, l'aider que vous m'apporter et vos proposition. J’espère qu’un jour j’arriverai à la cheville de l’alpha et de l’Homme, l’être humain je veux dire, que vous êtes... J’accepte volontiers votre aide, et un soutien mutuel. Mais… mais il y a certaines choses dont je ne peux et ne veux pas parler, pas encore en tout cas. J'espère que vous comprendrez ça… Seulement, pourquoi vous inquiétez de lui, d'Aydan ? Il n’est pas sous votre responsabilité pourtant ? Est-ce qu’il y a quelque chose que j’ignore et qu’il serait bon que je sache ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   Sam 5 Sep - 19:38

Discussion entre alphas.
Shaneah & Adam



Shaneah est une louve différente, surprenante. Elle a embrassé sa nature animale de façon si complète que j'ai parfois réellement l'impression d'avoir avoir à une louve. Elle ne cesse de bouger, remuant sans cesse. Je peux sentir son énergie bouillonnante comme un frémissement sous ma propre peau. Elle ne contient pas son pouvoir et réagit avec une promptitude qui montre sa jeunesse. Elle est nerveuse également. Mais je devines qu'elle est intelligente et qu'elle fera tout pour protéger les siens, car qu'elle l'ai voulu ou pas, elle est responsable d'autres vies maintenant. Pas qu'elle l'ai voulu, mais l'instinct l'y poussera, et chez elle celui-ci semble être particulièrement présent. Elle ignore tout des codes de notre race, s'éloignant au beau milieu de notre discussion pour se poster près de la fenêtre d'ou elle me tourne le dos. Venant d'un alpha aguerrit, ce serait une insulte, une façon de me provoquer en me dédaignant et en me prouvant qu'il ne me craint pas en m'offrant ainsi son dos. Mais je ne sens qu'un mal être douloureux venant d'elle. Je réprimes donc mes instincts dominants, devinant qu'elle ne sait pas. Mais il faudra qu'elle apprenne et vite. Ou elle se fera tuer. Seule elle peut sans aucun doute disparaître, masquer son odeur, et peut être même faire croire qu'elle est vampire et ainsi gagner un temps précieux, mais je ne suis pas sûr de l'étendue réelle de ses pouvoirs. Elle me prend de court quand elle reprend la parole et je mets deux secondes avant de comprendre ou elle veut en venir. Chicago, choix surprenants pour une louve, mais moins pour une vampire qui rechercherait dans une grande ville la proximité et la facilité d'autant de vies humaines à disposition. Je supposes donc qu'elle se sent plus créature de sang que de terre, ce qui est aussi effrayant que fascinant. Si on me plongeait au coeur d'une ville ou règne le métal, saturée des bruits de circulation et ou on ne peut pratiquement pas faire un pas sans toucher une autre personne, je deviendrais assurément fou. J'ai besoin d'entendre le vent et le moindre bruit, de sentir le parfum de la terre et l'odeur propre de mes loups, de voir aussi loin que porte mon regard la nature dans toute sa puissance. Mais pour Shaneah ses désirs primaires semblent complètement enfouis. Peut être est-elle même plus à l'aise en ville qu'ici.

-Chicago donc, y amènerez-vous vos loups ?

Je n'oses poser d'autres questions car je crains qu'elle n'ai pas les réponses. A-t-elle des contacts là bas susceptibles de l'aider ? D'entraîner ses jeunes loups à survivre, à se contrôler ? Un endroit ou ils pourront se transformer et être eux réellement ?

Quand elle me parle de sa Russie natale et des verres de sang qu'elle y ingurgitait comme du vin chaud je ne peux me retenir de hausser un sourcil ébahi. Il va vraiment falloir que Bran me briefe de façon plus poussée à propos de ses nouveaux alphas. Il se pourrait bien que l'on ai des alphas plus éloigné d'un pur loup, mais plus adaptables, plus flexibles et ainsi plus à même de se fondre dans le décor et de déjouer les tentatives néfastes des autres races. Je réponds tout de même à sa question, comprenant ou elle veut en venir.

-Nous sommes des créatures de la nature la plus primaire. Nous sommes fait de terre et d'eau, animé par l'énergie blafarde de la lune et celle brûlante du soleil. On est dépendants du sol que l'on foule, intiment liés à son état. Nos pouvoirs aussi fluctuent selon les lieux.


Lui demander si boire du sang depuis son enfance l'a changé ou si les effets se sont montrés plus tard. Je sais qu'elle a vécut sous la coupe d'un vampire, qu'elle a fait partit de son groupe de sang. Et cela l'a indéniablement changée. Mais je ne saurais dire si elle était déjà prédisposé ou si cela n'a affecté que son comportement. Peut être dispose-t-elle d'autres facultés que je ne peux deviner. J'acceptes le second verre d'un signe de tête, c'est un signe indéniable de respect de proposer ainsi un bon alcool et cela aide toujours à détendre l'atmosphère même si évidemment on ne laisse jamais tomber nos barrières qu'en présence des nôtres.

Ses paroles suivantes me glacent et je la fixe de façon plus appuyée. Son regard ne me donnera pas la réponse que je cherches, mais son langage corporel le fait. Elle semble abattue, nerveuse, coupable. Mes doigts se serrent autour de mon verre et je retiens le grondement qui me saisit à la gorge. D'une respiration profonde j'obtiens de détendre mes muscles, mais tout mon corps est tendu. Je regrettes d'être venu. Le sort de ses loups ne me regardent pas. Pas plus que celui de Aydan tant qu'il ne vient pas sur mon territoire, ce que je doutes qu'il fasse même sur invitation de Mercy. Je n'ai plus l'habitude d'être mêlé ainsi à la Cour des miracles qu'est Aspen dans sa terrible disparité.

-Shaneah. Je ne sais pas qui est Victor même si je penses être capable de faire le lien. Vous semblez très bien connaître Aydan, vous pensez-vous capable de l'aider ? Il est d'ores et déjà un meurtrier. Il est passé sur mon territoire, et les conséquences de sa présence se sont fait très lourdement sentir. Je ne pourrais permettre que cela se reproduise. Il a besoin d'un alpha qui puisse le contenir et l'éduquer. Si vous pouvez l'être, soyez-le. Je suis certain qu'entouré il saura tirer le meilleur de cette nouvelle vie, mais s'il vit dans le passé et la solitude, il se consumera, et nous savons tous les deux qu'alors ce sera Charles qui viendra à sa rencontre.

Je m'interrogeais sur les raisons qui avaient motivé Bran a épargné le jeune loup d'ailleurs en vu de ses actions chez moi, mais si notre Marrock à connaissance de la louve ayant transformé Aydan, il peut aussi avoir décidé qu'elle devrait s'occuper de lui, renverser la situation.

Je suis totalement perdu. Mercy pourrait peut être comprendre ou la louve russe veut en venir, mais pour ma part je ne ressens que de l'irritation. Elle semble pencher d'un bord à l'autre sans savoir comment se stabiliser. Je plisses les yeux tout en reprenant une gorgée de mon verre. Elle ramène toujours le sujet à elle et je ne vois pas ou cela nous mène. Si elle ne peut assumer Aydan alors Bran le fera, mais alors pourquoi accepter l'autre jeune loup ? Bien qu'il lui ai quelque peu forcé la main, si elle lui avait réellement ordonné de la laisser, il n'aurait pu refuser. Elle est l'autorité même pour lui.





   
Emi Burton/Mickaëla Weaver
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shaneah A. O'NeilIl n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t77-shaneah-aurora-ivanesca-o-neil http://wildwide.forumgratuit.org/t118-shaneah-ivanesca-o-neil


Solde : 4427

Age du personnage : 21 ans / 97 ans
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Thémis est de taille imposante, même pour une garou, son pelage est d'un noir mate sans une once de blanc et ses prunelles d'or liquide.
Maitre/Esclave : Demandez à Victor
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Libraire
Humeur : Sybilline

Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Bazzart+ Google
Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   Mer 23 Sep - 15:05

S’était étonnant de voir comment la discussion s’était nouée rapidement entre eux, comment ils avaient réussi à créer un climat d’écoute et de respect, et pourquoi pas les prémices d’un partenariat. Pourtant quelque chose d’autre s’immisçait peu à peu dans leurs échanges. Quelque chose de plus vicieux de plus dangereux. Un ressenti probablement influencé par cette lune montante, une tension, un besoin, une envie, la nécessité d’une réponse ou d’autre chose… La louve ne savait pas vraiment. Quelque part au fond d’elle, l’appel impérieux de la lune grandissait, enfouissant derrière elle quelque peu ses capacités de réflexion, mais plus encore sa patience. La conversation commençait à tourner autour du pot et bien plus certainement que les platitudes échangées sur la ville de Chicago, elle ressentait au fond d’elle l’impatience et la frustration de son invité. La question était de savoir pourquoi ? Apparemment il était venu pour rencontrer celle qui avait encombré sa meute de jeunes loups indisciplinés et pourtant la conversation avait rapidement dévié sur un autre sujet ce qui visiblement avait suffi à les tendre tous les deux. Devrait-elle réagir au risque de rompre le peu de patience qu’il lui restait, où comme Victor le lui avait appris, à poursuivre à faignant de ne pas prendre conscience que la situation devenait de seconde en seconde plus explosive ? Tentant de prévaloir l’expérience sur sa nature sauvage elle lui répondit alors…

-Je ne suis pour l’instant qu’une alpha occasionnelle de retour sur les terres de son Marrock. Je ne me considère pas vraiment comme tel, je suis là pour Ryan, mais je ne suis pas certaine de rester son alpha très longtemps. Tout dépendra des décisions et des sanctions prises par Bran. Pour l’instant j’évite même jusqu’à l’idée d’imaginer demain. J’avance pas à pas, aussi prudemment que j’en suis capable. Mais qui sais, peut-être un jour, oui, pourquoi pas ? Nous verrons bien.

Toutefois, comme elle s’y attendait, Adam ne s’attardait pas simplement pour faire la conversation, et l’intérêt qu’il portait à Aydan commençait à la rendre suspicieuse, pourquoi insister autant s’il ignorait tout de la vérité ? Pourquoi lui en parler à elle s’il ne savait pas qu’elle était celle qui l’avait transformé. Et plus le temps passait, plus elle avait l’impression d’être prise pour une oie blanche, plus elle avait l’impression que l’on lui dictait à la fois devoir et conduite. Etait-ce Bran qui l’avait envoyé jusqu’ici ? Etait-ce cela sa punition ? Etre obligée de prendre Aydan sous sa coupe, devoir lui révéler la vérité ? Devenir l’alpha incontrôlable de loups incontrôlables ? Où est-ce que tout cela les menait, Adam et elle ? Aussi et sans même en prendre conscience débuta-t-elle un brin plus agressive.

-Vraiment ? Je dois dire que je suis assez surprise je pensais que vous étiez le troisième de Bran… je… je pensais que vous étiez au fait… j’ai dû manquer quelque chose… Bref, Victor Phantorn est le roi des vampires d’Amérique du Nord.

Plongeant son regard dans le sien, consciente que la hiérarchie et le respect lui imposait pourtant de le dévier, elle poursuivit en articulant bien chaque phrase afin de lui faire comprendre que son insistance commençait sérieusement à amenuiser sa patience. Certes elle était navrée d’apprendre que le jeune loup avait tué sur son territoire, comme elle l’était de toutes les vies qu’il avait prises à cause de sa négligence, mais en quoi devenir son alpha était-il une bonne chose ? En quoi pourrait-elle l’aider ? N’avait-elle donc pas été assez claire jusqu’ici ?

-Quant à Aydan, non je ne le connais pas « bien », pas aussi bien que vous semblez le penser en tout cas. Je l’ai simplement récupéré un jour sur le bord de la route et je l’ai emmené sur les terres du Marrock où il s’est créé un semblant de vie comme je vous l’expliquais. Il semble avoir trouvé ici une certaine forme de stabilité. Mais vous comme moi savons que cela ne signifie pas grand-chose, quand nous ne maîtrisons pas complètement notre nature sauvage, et Aydan a manqué d’un Alpha compétent à sa transformation. Peut-être parviendra-t-il, ici, comme je le crois, à se contrôler, ou peut-être pas, peut-être est-il déjà trop tard pour lui. Je pense comme vous qu’il a besoin d’un alpha compétent pour prendre soin de lui, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi m’en parler à moi ? Louve instable, alpha par nécessité depuis quelques semaines à peine ? Je ne suis certainement pas la personne idéale et pourtant c’est vers moi que vous vous tournez. Pourquoi ? Vous semblez beaucoup vous soucier de ce gamin, et pourtant il n’est apparemment pas dans VOTRE meute !?

Après tout, c’est vrai, il se targuait de l’instabilité d’Aydan, de sa volonté de l’aider avant que Charles n’ait à intervenir, mais pourquoi ne l’aidait-il pas, lui ? Pourquoi ne le prenait-il pas dans sa meute ?

-Soyez prudent Adam, surtout un soir de pleine lune, car votre insistance pourrait presque passer pour une accusation ! Sans compter qu’il est évident que je n’ai rien à apporter à Aydan, après cette discussion j’ai du mal à comprendre comment vous pouvez encore imaginer le contraire ? Vraiment je ne comprends pas votre démarche ni vos motivations ? Pourquoi être venu à moi pour me parler de ça ? Parlez librement alpha, dites tout haut ce que vous pensez tout bas ! Vous et moi savons que ce soir plus qu’aucun soir, nous ne saurons supporter plus de circonvolutions. Si nous devons devenir des alliés un jour, commençons par être franc l’un vis-à-vis de l’autre !

Le ton était exigent, mais le corps lui, bien que contracté par la colère ne témoignait d’aucune agressivité. Elle ne voulait pas se battre avec elle, si l’agression pouvait être ressentie comme verbale, son corps, de retour dans son fauteuil, ne témoignait que de la lassitude de cette situation. Quelque part elle se sentait un peu trahie. Il avait prêché l’aide, l’amitié pour obtenir quelque chose d’elle. Politique et trahison était une nouvelle fois liées. Quelque chose qu’elle connaissait trop bien et qui la dissuadait d’être une alpha, d’être la reine de Victor. Adam était un tacticien, elle le savait aurait dû s’en douter, et pourtant dans cette naïveté qu’elle conservait, elle avait espéré. A tort apparemment !

-Mais avant ça et pour vous répondre, oui je l’aiderai de mon mieux, oui ! De près ou de loin, maintenant que je suis de retour, j’ai bien l’intention de l’aider tant que je le pourrai et tant que la situation me le permettra, c’est malheureusement tout ce que je peux votre promettre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   Mar 29 Sep - 12:47

Discussion entre alphas.
Shaneah & Adam



Un soir comme celui-ci est très particulier, nos deux natures sont liées, capacité de raisonnement et instinct se mêlant, se fondant, le temps d'un instant, avant que notre nature sauvage ne l'emporte. Pendant quelques heures nous sommes plus francs, plus prompts à décider, mais aussi plus sensibles et rapides à nous énerver ou à provoquer. Il convient d'être prudent dans ses propos, dans ses actions. Un faux pas peut vite enchaîner sur des conséquences autrement plus violente. Et la moindre goutte de sang dispose d'un pouvoir avilissant. C'est bien la dernière chose que je souhaite, et pourtant je me rends compte que l'on glisse lentement vers cette pente. La lune si brillante et blanche semble toute innocente, alors qu'elle est une maîtresse terrible et cruelle. Je suis le plus âgé de nous deux et c'est mon métier de trouver des solutions, de convaincre, d'influencer. Mon rôle, ma responsabilité. Mais l'état d'entre deux pouvoirs dans lequel se place Shaneah me déstabilise complètement. Elle est louve mais semble se considérer et se comporter comme une vampire. Est-ce là que va son allégeance ? Est-elle ici pour infiltrer notre territoire le plus protégé et l'affaiblir au bénéfice des vampires ? En cette période tout le monde semble être entouré de secrets, de trahisons et autres capacités cachées.

Pourtant elle est là, disposant d'un foyer à Aspen, Bran ne l'aurait pas laissé s'installer s'il ne savait pas tout de son passé, si il n'était pas convaincu de son honnêteté. Peut être veut-elle seulement alors confier ses loups au Marrock, leur offrir la vie qu'elle semble sincèrement vouloir pour eux. Mais alors que compte-elle faire elle ? SI elle est avec nous, elle dispose d'informations, d'accès, d'un niveau indispensable pour nous prémunir contre les attaques des vampires. Nous avons besoin d'elle. Or si elle laisse ses jeunes soumis ici, ne va-t-elle pas disparaître à nouveau ? Ou rejoindre son vampire ?

Il y a trop de blancs et de possibilités dont nous dépendons tous.

-Comprenez bien Shaneah que je suis ici de ma propre initiative. Vous avez répondu jusqu'à présent à mes questions et je vous en remercie. Je ne veux pas vous accabler. Etre alpha implique d'être en contrôle, tout le temps et de prendre des décisions pour un groupe entier. Je dois m'assurer que les miens sont en sécurité, mais aussi offrir mon aide si je le peux. Aussi si je peux faire quoi que ce soit pour vos loups, laissez moi savoir. Je comprends l'instabilité de votre position, et nous devons plus que jamais être soudés.

Je termines mon verre lentement, conscient de la pression de la lune qui hérisse tout mon corps de frissons d'énergie. Je ne vais pas m'attarder beaucoup plus longtemps. Je sens déjà la louve s'énerver en réponse à mon questionnement, et son loup ne va certainement pas pouvoir se contenir plus longtemps. Ce lien tout neuf doit être inconstant mais aussi hyper présent, et difficile à gérer, il serait regrettable que je l'empêche de le consolider par curiosité et volonté de m'assurer de sa loyauté.

-Samuel est le troisième de Bran. Je ne suis ici qu'exceptionnellement. Evidemment, merci de la confirmation, je suis plus au fait des hiérarchies humaines que vampires actuellement, et j'espère réparer cette lacune d'ailleurs.

Clairement énervée à présent, je soutiens son regard sans ciller, gardant mon langage du corps détendu. Je comprends que mon insistance la dérange, mais elle doit aussi avoir conscience que je dois savoir de qui répond Aydan. Si il n'est pas son loup, qu'il n'est pas revendiqué, alors il choisira de s'émanciper, d'être un loup solitaire, si le Marrock lui laisse la moindre chance de l'être, et alors quoi ? De par mon expérience un loup qui a cédé à une fièvre de sang le refera sans meute pour lui donner une autre raison d'être que la vengeance. D'autant plus qu'il ne risque pas de l'assouvir si cette louve est celle qui me fait face. Elle est trop intelligente pour se faire prendre dans cette chasse. Mais ne risque-t-elle pas de succomber à son propre jeu ?

-Je ne voulais pas vous froisser. Je voulais juste m'assurer de votre lien avec lui effectivement. S'il vous avait appartenu, vous auriez pu répondre de lui. J'ai peur que non revendiqué par vous, il choisisse de disparaître à nouveau et n'enlève de nouvelles vie. Je serais prêt à l'accueillir sur mon territoire, d'autant plus qu'il semble avoir confiance en ma compagne, mais il ne se soumettra pas à moi. J'espérais qu'effectivement que vous puissiez lui offrir ce dont il a réellement besoin. Mais c'est votre décision et je la respectes. Je lui souhaite effectivement de trouver son équilibre ici. Comprenez bien que je ne suis pas venu pour vous provoquer, au contraire, nous avons besoin d'être soudés.


Un sourire amer étire mes lèvres alors que je pianote inconsciemment des doigts sur mon fauteuil. Je ne peux pas lui faire comprendre ce besoin dévorant de protéger les miens, pas plus que je ne peux simplement les couper de tout pour les protéger. Elle ne sait pas ce que c'est que de devoir maîtriser un loup devenu fou, un loup qui menace ses propres congénères, qui n'est plus ni animal ni humain. Je ne peux souhaiter ça à personne.

-Vous avez raison, la pleine lune et la tension de ces derniers jours me fait perdre mes manières. J'ai l'habitude de contrôler les choses, de maîtriser ce qu'il se passe et surtout d'être en mesure d'éviter que des choses désagréables se produisent, mais ce n'est plus le cas avec les attaques que nous subissons. Je souhaite réellement vous compter parmi mes alliés Shaneah. Votre réputation vous précède, et j'espère que vous resterez pour nous appuyer dans la lutte qui s'annonce. Alpha ou non vous pouvez faire la différence.

Lentement mais souplement je me lève, et avec un sourire tout à fait lupin, lui tend la main.

-Ne devrions nous pas rejoindre nos compagnons ? Je connais une coyote qui n'attendra personne pour traquer la meilleure proie.






   
Emi Burton/Mickaëla Weaver
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shaneah A. O'NeilIl n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwide.forumgratuit.org/t77-shaneah-aurora-ivanesca-o-neil http://wildwide.forumgratuit.org/t118-shaneah-ivanesca-o-neil


Solde : 4427

Age du personnage : 21 ans / 97 ans
Grande Révélation :
  • Neutre

Ton loup : Thémis est de taille imposante, même pour une garou, son pelage est d'un noir mate sans une once de blanc et ses prunelles d'or liquide.
Maitre/Esclave : Demandez à Victor
Localisation : Aspen Creek
Emploi/loisirs : Libraire
Humeur : Sybilline

Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Bazzart+ Google
Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   Jeu 22 Oct - 16:33

Adam ne l’agressait pas, quelque part elle était consciente d’agir comme une adolescente irresponsable devant un parent. Elle était consciente qu’il essayait de faire les meilleurs choix et de la pousser sur la même voie. Oui mais voilà, le problème c’est qu’il ne savait pas, qu’il ne pouvait pas comprendre qui elle était, ce qu’elle avait fait et ce lien si particulier qui la liait à sa louve. Thémis n’était pas seulement d’une rare dominance, elle n’était pas seulement une louve. Elle était une chasseuse, un vampire, un animal pour qui la hiérarchie n’était pas naturelle. Oh bien sûr depuis le temps qu’elle était arrivée à Aspen Creek, Shaneah et elle avaient appris à comprendre une meute, à s’y fondre, mais l’instinct de protection était et resterait à jamais le plus fort. La louve sortirait toujours ses griffes pour défendre son humaine et inversement Shaneah serait à jamais tiraillée entre sa volonté de trouver une famille, comme celle d’Aspen, de s’y lier, de s’y fondre même, et celle de suivre son cœur, celui d’une femme amoureuse d’un vampire, du mauvais homme mais qui ne savait pas vraiment comment trouver sa place dans l’existence sans lui. Durant 70 ans il avait été son quotidien, il avait pris toutes les décisions pour elle, que ce soit celles de ses repas, de ses vêtements ou bien des êtres qu’elle devait assassiner. Et Aydan était de ceux-là, de ces victimes, il devrait être mort aujourd’hui, elle l’avait laissé pour mort, mais voilà qu’après lui avoir arraché tous les siens, après avoir tenté de lui prendre la vie, il était à présent à la recherche de la louve responsable de son malheur. Cette même louve qui 70 ans plus tôt avait elle-même vu son monde lui être arraché de la même façon, elle avait perdu les siens, son village, son frère, son humanité, son premier amour pour la colère de ce même roi. Elle savait trop bien ce qu’il ressentait, cette rage, cette peine qui ne disparaîtrait jamais. Alors comment pourrait-elle lui imposer sa présence, lui révéler une vérité avec laquelle elle ne savait elle-même trop comment vivre aujourd’hui ? Aydan l’appréciait, du moins c’est ce qu’elle pensait et la réciproque était vraie. Mais soit elle lui révélait la vérité et alors tout serait terminé, les choses ne pourraient que s’envenimer, probablement mortellement et jamais il ne rejoindrait sa meute. Soit elle ne lui disait rien, lui proposait son aide, mais combien de temps pourrait-elle lui mentir pour autant ? Combien de temps avant que la vérité n’éclate ? Non, s’était impossible…

Aussi lui sourit-elle lorsqu’il lui tendit la main en lui parlant de sa femme et de cette pleine lune qui les attendait tous les deux. Une véritable tendresse suintait de ses propos, il aimait vraiment sa coyote et était un être vraiment généreux. Bien plus stable, sûr et « alphaïque » qu’elle pouvait l’être et le serait probablement jamais. Adam était un gars bien, un peu agaçant pour un soir de pleine lune, plutôt borné même, mais elle avait pour lui une profonde admiration et un profond respect. Aussi prit-elle la main qu’il lui tendait en lui rendant son sourire, mais avant de quitter la pièce elle prit pourtant le temps de lui dire…


-Adam ? Je ne prétends pas avoir fait le bon choix ce soir, comme hier ni mériter votre clémence, mais je suis mon cœur et mon instinct, ce qui représente pour moi, la seule vraie vérité de mon existence. Considérez moi comme des vôtres, si je peux vous aider je le ferai. Nous ne sommes peut-être que des pions sur l’échiquier géant de cette politique interracial, mais… vous avez raison, nous avons tous notre rôle à jouer, du jeune loup trop stupide pour ce choisir un meilleur alpha que moi, à un grand alpha au cœur généreux qui saura pardonner une louve trop égocentrique de l’accueil qu’elle lui a réservé ce soir ?! C’est à nous de dessiner demain, et… et je vous avoue que ça m’effraie, ces choix, cette liberté et ce devoir m’effraient, mais le moment venu je me tiendrai de mon mieux à vos côtés…

Ce disant elle referma la porte derrière elle pour qu’ils se laissent envelopper par cette nuit de pleine lune et par leurs sens…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Discussion entre Alphas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Discussion entre Alphas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite discussion entre... amis ? [Kenpachi/Tenzouille]
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]
» Discussion entre esprits (PV Mimi + Libre)
» La république dominicaine a un projet. Haiti n'a pas de penseurs.
» This Is Yours & You've Got Mine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aspen Creek: The Wild Wide :: Les dernières notes de musique :: Les Copains d'Abord :: Sujets Pour les Curieux-
Les Tops Sites:


GENESIS | VELUSIA | ABYSSES | CHERRY | OBSESSION | TITOP | FILET DU DIABLE
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit